-
JOURS
-
HEURES
-
MINUTES
-
SECONDES

Découvrez notre patron de pantalon Parmelia revu, à moitié prix!

Abonnez-vous à notre newsletter pour être informé des dernières nouveautés et de nos promotions !

Tout savoir sur l’épaisseur des fils à coudre

Pour obtenir de belles coutures, il est important de choisir le bon fil à coudre. Vous trouverez des éléments de sélection dans cet article et ici, je vais parler épaisseur des fils à coudre. En effet, en plus de la composition du fil, son épaisseur, sa taille jouent un rôle important.
La multitude de fils disponibles sur le marché rend leur classification difficile. D’autant plus qu’un fil est toujours utilisé (ou presque) en association avec une aiguille, ce qui implique de prendre en compte la taille de l’un et de l’autre simultanément.

L’adage « fil fin pour tissus légers, fil épais pour tissus lourds » est un bon point de départ, mais il ne suffit pas. Il est important de savoir déterminer la finesse d’un fil et de comprendre les implications de son choix.
En effet, pour obtenir de belles coutures, il est crucial d’utiliser un fil de même épaisseur dans la canette que dans l’aiguille. Un fil plus épais dans la canette peut créer des fronces indésirables.

De plus, la tension du fil d’une machine à coudre doit être ajustée en fonction de sa taille. Si le fil est trop fin ou trop épais, la machine risque de se bloquer, le fil de casser ou de s’accumuler.

Choisir le bon fil à coudre est donc une étape essentielle pour réussir un projet de couture. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs tels que le type de tissu, la technique de couture, l’épaisseur du fil et la tension de la machine.

Les différents types de fil

Coton, soie, polyester… découvrez ici les différentes sortes de fil.

Unités utilisées pour la classification épaisseur des fils à coudre

Les unités les plus couramment utilisées pour classer les tailles de fil sont le poids (wt), le denier (den) et le tex. Ce ne sont cependant pas les seules unités.

Le poids

Le poids d’un fil est la longueur (en kilomètres) d’une longueur de fil pesant 1 kilogramme. Il indique combien de kilomètres de fil sont nécessaires pour obtenir 1 kg. Si le poids est de 40, il faut une longueur de 40 km pour fabriquer 1 kg de fil. Plus le chiffre est bas, plus le fil est lourd.
Le poids des fils épais et lourds est un nombre inférieur (8, 10, etc.). Pour les fils fins et légers, il s’agit d’un nombre plus élevé (50, 60).

Le paradoxe est donc le suivant : un poids plus élevé correspond à un nombre plus faible ! C’est pourtant logique : plus le fil est lourd, plus la longueur nécessaire pour obtenir 1 kg est courte. Plus le chiffre est bas, plus le fil est épais et résistant. En général. Mais pas toujours. Je m’explique:
Le diamètre du fil à coudre dépend de la densité du fil et du matériau dont il est fait. Ainsi, un fil ayant un poids de 30 peut être PLUS FIN qu’un fil de poids égal à 40. Vous pouvez trouver des fils d’un poids de 50 qui sont plus résistants que des fils marqués 40.

Autrement dit, la densité donne l’épaisseur du fil à coudre, qui dépend à la fois de la composition du fil et de la méthode de construction. Un numéro de poids inférieur (c’est-à-dire un poids plus élevé) ne signifie pas toujours que le fil est plus épais ou plus résistant. Il n’y a pas forcément de corrélation entre le poids et l’épaisseur des fils à coudre.

Parfois, mais pas toujours, le poids du fil (abréviation wt. pour weight qui veut dire poids en anglais) est suivi d’une barre oblique et d’un nombre. Ce chiffre indique le nombre de brins de fil individuels qui sont tordus ensemble pour former le produit final (par exemple #60/3). Il s’agit du « comptage Gunze » du fil, qui est un système de mesure japonais obscur dont le poids est dérivé.

Denier

Cette mesure est le poids en grammes de 9000 mètres de fil (9km). Si 9 000 mètres pèsent 70 grammes, il s’agit d’un fil de 70 deniers. Plus le nombre de deniers est élevé, plus le fil est lourd.

Un peu d’histoire : Il n’y a pas si longtemps, avant que les fibres fines de lycra ne soient niventées, les bas de soie étaient généralement reprisés. Il existait d’ailleurs des ateliers et des outils spéciaux pour ce faire. Il était très important à l’époque d’obtenir l’épaisseur exacte du fil pour le reprisage car, dans le cas contraire, la réparation aurait été très visible. En fait, la coutume voulait que les bas de soie soient vendus avec du fil en extra, de sorte que la mesure du « denier » était utilisée et reste une unité valable pour les fils à coudre.

Aujourd’hui, le denier est encore utilisé, même si ce n’est pas pour le fil à coudre ordinaire, mais surtout pour le fil à broder.

Tex

Le nombre « Tex » est le poids en grammes de 1000m (1km) de fil. Je n’ai pas trouvé de référence à l’origine du nom « tex », par opposition à « denier » (qui semble provenir du nom d’une ancienne pièce de monnaie française).

Toutefois, le tex a été adopté par l’Organisation internationale de normalisation (ISO) comme unité de mesure de la densité du fil et, en tant que tel, il est probablement appelé à gagner en popularité. Mais étant donné que le pied, le pouce, le mille, etc. ont été remplacés par la même organisation depuis 1875 par le mètre et que nous les utilisons toujours 150 ans plus tard, je ne me fierais pas trop au fait que le « tex » sera bientôt accepté par tous.
Cependant, il est utilisé, en particulier au Canada et en Europe, et il n’est pas rare de voir des fils marqués en unités « tex », même aux États-Unis.

Plus le fil est fin (plus fin, plus léger), plus le nombre de tex est faible. Nous pourrions les classer comme suit :

  • Tex fin : Tex 9 à Tex 19 (fin, broderie, spécial)
  • Tex moyen : Tex 20 à Tex 69 (régulier)
  • Fils Tex lourds : Tex 70 et plus (usage intensif, tissus d’ameublement)

Vous savez maintenant ce que signifient tous ces chiffres sur les fils et, avec un peu de chance, vous ne serez plus dérouté par les différents systèmes de numérotation de la taille des fils à coudre.

Fils fins, moyens et épais

Que signifie donc un fil de « taille normale » (par exemple) ? Pour un fil marqué en poids, il s’agirait d’un poids 40. Pour un fil étiqueté en tex, il s’agirait d’un tex 25, et pour les fils étiquetés en denier, il s’agirait d’un denier 225. Il est à noter que seul le fil à broder est indiqué en denier.

  • Un fil plus fin a généralement un poids de 50-60 et plus, un tex de 20 et moins, un denier de 180 et moins. Mais n’oubliez pas les exceptions que j’ai mentionnées ci-dessus.
  • Un fil plus épais est généralement d’un poids de 30 ou moins, d’un tex 30 ou plus, d’un denier de 300 ou plus.

Mais n’oubliez pas que des fils marqués différemment en poids (ou en tex. ou en denier) peuvent avoir la même épaisseur. L’épaisseur du fil dépend de la densité du fil et des fibres utilisées.

Je pense qu’il est bon de savoir comment se fait le classement les fils en fonction de leur poids. Vous pouvez être déconcerté par tous ces chiffres différents, mais en réalité, il n’est pas si difficile de choisir la bonne taille de fil pour votre projet.

Souvent, les tailles de fil ne sont même pas indiquées sur les bobines. Par exemple, les fils Gutermann ne sont pas marqués avec la taille. Dans ce cas, on choisit le fil en fonction de son usage et de sa composition.

  • S’il s’agit d’un fil tout usage, il a probablement un poids de 40.
  • Si c’est un fil de soie, il est probablement bon pour les tissus légers
  • S’il est écrit « heavy duty », cela signifie que le fil est plus épais.
  • Les fils de surjeteuse sont généralement plus fins que les fils de couture ordinaires, car les points de surjeteuse nécessitent beaucoup de fil pour former le point.

Si vous avez des bobines de fils dont la taille n’est pas indiquée, servez-vous de vos yeux : prenez le fil dans votre main, essayez peut-être de le casser, placez-le sur un morceau de tissu et observez son aspect, comparez différents fils et comparez celui dont la taille n’est pas indiquée à d’autres dont la taille est indiquée. Souvent, vous pouvez voir l’épaisseur ou la finesse du fil, bien que l’épaisseur du fil puisse être trompeuse à l’œil.

Enfin, il existe d’autres unités que l’on peut ignorer en toute sécurité et je les mentionnerai ici à titre de référence ; elles sont utilisées presque exclusivement dans la couture industrielle. En voici quelques-unes : Le numéro de ticket métrique (Nm), le décompte du coton ( NeC, NeB, ou Ne), le ticket de Hong Kong (parfois appelé « far East »), le décitex, et d’autres encore.

Longueur des bobines de fil

Enfin, on peut acheter des bobines de fil plus ou moins longues ! Les fils ne sont pas toujours marqués avec leur taille en Wt, Tex ou Den. Mais ils indiquent toujours le nombre de mètres ou de yards qu’ils contiennent.

Vous pouvez généralement voir une différence claire dans l’épaisseur du fil si vous comparez deux bobines de fil de même taille.

Bobine : contient une petite quantité de fil, environ 250 ou 500 mètres en général. Elle n’est pas utilisée pour les machines industrielles, car son petit diamètre la rend impropre à la couture à grande vitesse, mais elle est largement utilisée dans les machines à coudre domestiques. Une bobine mesure généralement moins de 7,5 cm.

Il existe un autre type de bobine où le fil est enroulé sur un noyau solide (plastique ou papier) en forme de cylindre. Utilisé normalement pour des quantités de fils entre 500 et 3000 m, il est facile à utiliser, il se met facilement sur la machine à coudre, et se déroule facilement. Plus économique (prix à la longueur) qu’une petite bobine.

Sur un mini-cône le fil est enroulé sur un support dont la base est plus large pour lui permettre de mieux reposer sur le support. Le sommet conique empêche le déroulement accidentel, ce qui est un problème avec un « cop ». Il est généralement utilisé pour des longueurs de fil inférieures à 5000 m.

Un cône est utilisé pour des quantités de fil supérieures à 3000 yards et les grands cônes peuvent même aller jusqu’à 25000 m. Un cône ne s’adaptera probablement pas à un support interne de machine à coudre, mais s’adaptera au support externe dont certaines machines à coudre sont équipées. Les surjeteuses utilisent presque exclusivement des cônes en raison de la grande quantité de fil utilisée. Un cône peut supporter une couture à grande vitesse et est également utilisé pour les machines à coudre industrielles.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Panier
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut