Astuces pour coudre des vêtements de poupées mannequins (comme les Barbie) – #3 les coutures


crédit photo RomitaGirl67

Vous avez le patron, le tissu et vous allez vous lancer dans la confection d’un vêtement de Barbie ?
Alors lisez ces conseils pour réussir au mieux ce challenge ! Avec de la patience et de la pratique, vous confectionnerez des habits dignes d’un vrai défilé de mode pour une poupée mannequin chérie par vous-même ou une petite fille (ou un garçon!). Dans ce troisième billet de notre série sur les vêtements des poupées Barbie, je vais aborder la couture en tant que telle!

Des astuces pour piquer des vêtements de poupées mannequins?

  • Laissez de côté la surjeteuse. Les surjeteuses permettent de gagner beaucoup de temps en général, mais pas pour ce type de couture ! Les coutures ces vêtements de poupées mannequins sont trop étroites, trop fines pour ce genre de machine et les coutures obtenues risquent d’être trop épaisses !
  • N’enlevez pas les patrons des pièces de tissu. Il y a parfois de nombreuses pièces et elles sont toutes petites ! Alors pour vous y retrouver, laissez les morceaux du patron épinglés sur le tissu, le temps que vous les utilisiez.
  • Prenez le temps d’épingler, voire de bâtir. D’habitude, je ne bâtis pas très souvent et j’utilise des épingles pour faire tenir deux pièces de tissu avant de les épingler. Mais avec ce genre de cousette, il faut au minimum épingler et mieux bâtir pour être sûr(e) que les morceaux de tissu ne bougent pas sous le pied de la machine et que la couture est précise. D’autant plus qu’il ne s’agit pas de bâtir des mètres de rideaux mais des coutures qui font tout au plus 10 cm de long ;).
  • Faites des essayages fréquents ! Commencez par essayer le vêtement à chaque couture piquée. Ainsi vous pourrez rattraper vos erreurs le plus vite possible et surtout adapter le patron si votre poupée n’est pas aux dimensions exactes prévues par le patron de couture.
    De plus essayez le vêtement à l’envers pour poser les épingles facilement là où nécessaire.

  • Une marge de couture de 5 mm. D’habitude, la marge de couture est de 1 cm mais sur les patrons pour Barbie, quand elle est comprise, la marge de couture est plus petite. Utilisez un pied presseur patchwork qui fait 1/4 inch soit 6.3 mm pour vous aider à piquer à la bonne distance si votre patron a une marge de couture de 1/4 inch. Si le patron ne comprend pas les marges de couture, 5 mm est souvent plus facile que 1 cm. Vous pourrez retailler le surplus de couture avant de faire un zigzag pour finir les bords.
  • La longueur des points. Comme les coutures sont plus petites et plus courbes que les vêtements en taille normale, il vaut mieux régler la longueur de point à 2 ou 2,5 mm.
  • Cousez lentement. Si vous piquez trop vite, vous pourrez faire de grosses erreurs
  • Montez les vêtements en suivant les instructions. Le souci est que si l’on suit les montages traditionnels des vêtements, on peut se retrouver à devoir piquer des coutures impossibles. Il faut essayer de couture à plat le plus possible et pour ceci, changer l’ordre de montage est parfois indispensable. Par exemple :
    • pour le corsage : on pique les coutures d’épaules puis on effectue un ourlet à l’encolure (ou on rajoute un col ou de la dentelle). Puis on finit le milieu devant ou le milieu dos. On coud les manches et on finit leur bas et ensuite, on pique les coutures des côtés. Si le corsage doit être cousu à une jupe, il est parfois plus facile de coudre le devant et le dos de la jupe au corsage avant de coudre les côtés depuis la poitrine jusqu’aux pieds. Le montage est fonction du patron.
    • les manches : finissez le bas des manches avant de les coudre aux emmanchures et de les fermer. Impossible de piquer une manche aussi petite à une emmanchure !
    • les pantalons : on pique d’abord les coutures des côtés avant de faire l’ourlet dans le bas. Puis on assemble le milieu devant puis le milieu dos (sans oublier de laisser une ouverture dans le dos) et on continue par finir le bord de la taille. Ce n’est qu’à la fin qu’on pique les coutures intérieures des jambes.
    • les coulisses:  souvent, on intègre des élastiques aux poignets, en bas des jambes, à la taille. Pour que cela soit plus rapide et facile, on coud l’élastique à la marge de couture avant de fermer la coulisse pour qu’il reste bien en place !
    • les fronces : si vous souhaitez attacher de la dentelle ou du ruban sur une pièce plissée ou froncée, faites le avant de plisser la pièce.
  • utilisez de l’élastique: Il est plus facile, et plus durable, de faire un zigzag sur un élastique assez souple plutôt que de faire une coulisse. De plus, ne coupez pas l’élastique mais marquez la longueur nécessaire avec un feutre et piquez le avant de le couper.
  • Des parementures pour l’encolure. Certains patrons incluent des parementures pour l’encolure et c’est plus facile à coudre que d’essayer de faire un ourlet! Et si vous n’avez pas envie de vous embêter avec ces ourlets, utilisez de la colle anti-effilochage.
  • Doublez le vêtement plutôt que d’utiliser des parementures. Vous verrez, c’est souvent plus rapide et facile de doublier entièrement un corsage plutôt que de chercher à faire des parementures pour finir une encolure. Et en plus, c’est plus joli au final !
  • Repassez. De la même façon que pour des vêtements ‘normaux’, les vêtements de Barbie seront beaucoup plus nets si vous repassez les coutures au fur et à mesure. Si vous n’êtes pas motivé(e) pour sortir le fer et la table à repasser, pressez au moins les coutures avec les doigts.
  • Cousez à la main. Parfois, c’est juste trop compliqué de coudre à la machine, alors n’hésitez pas à coudre à la main, cela ira plus vite et le travail sera plus propre!

Dans le prochain billet, j’évoquerai le choix des fermetures et des rubans! i vous avez des astuces à partager, faites le dans les commentaires! merci :)

Vous aimez ? Partagez !

Si vous aimez ce tutoriel, épinglez-le sur Pinterest, laissez un commentaire ci-dessous, ou bien suivez Petit Citron sur Facebook, Pinterest, Google+ ou encore abonnez-vous à la newsletter quotidienne !

Qu'en pensez vous ?
  • Je vais le faire (15)
  • Bof (3)
  • Pourquoi pas (0)

Commentaires

  1. Madile says:

    Superbes idées, en fait on fait l’inverse d’un montage normal.
    Merci.

    1. Petit Citron says:

      en gros, oui!

  2. Guyloup says:

    J’ajoute une astuce que j’utilise pour les toutes petites pièces : je les couds sur un stabilisateur déchirable (que j’utilise aussi pour la machine à broder), le tissu épinglé est bien maintenu et cela évite que la machine « mange » les toutes petites pièces en les faisant passer dans le trou de l’aiguille ; une fois les coutures faites, je déchire et retire le stabilisateur.

    De plus, je triche beaucoup, par exemple : une poche de jeans sera surpiquée seule, puis collée sur le jeans avec de la colle « Fabric Fusion » de Aleene’s en stylo ( http://www.aleenes.com/aleenes-fabric-fusion-pen-2pk ; je ne sais pas si elle existe en France, mais il doit au moins y avoir l’équivalent).

    Autre détail, je ne surjète pas les bords, et je ne fais pas d’ourlet « normaux » non plus, je mets de la « Stop Fraying » (http://www.aleenes.com/aleenes-stop-fraying-aleenes-stop-fraying-4oz ) et une fois sèche, je coupe net ; pour un ourlet, je replie, puis je couds ; tout ceci est dans le but d’éviter les surépaisseurs.

    Je vous souhaite beaucoup de joie avec vos mini mannequins.

    1. Petit Citron says:

      Merci ! c’est vrai que la colle ça aide beaucoup !

Commentaires sur Facebook

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire