Téléchargez notre nouveau poster "pieds presseurs" gratuitement jusqu'à dimanche 19 mai!

Abonnez-vous à notre newsletter pour être informé des dernières nouveautés et de nos promotions !

La double gaze

La double gaze

Caractéristiques de la gaze et de la double gaze

La gaze est un tissu très fin et très léger. Il peut être de coton, de soie ou de lin et son aspect est presque transparent. C’est un tissu qui se caractérise par un tissage de fils écartés. Techniquement parlant, la gaze a une armure (tissage) dit léno (ou pas de gaze) : dans cette armure, deux fils de chaine se croisent autour des fils de trame ce qui apporte une excellente stabilité des points de croisement (les fils ne se tordent pas ni ne glissent). On l’utilise principalement pour l’habillement (voiles, écharpes, cols, robes) ou l’ameublement (pour confectionner des rideaux ou des moustiquaires).

La double gaze est tout simplement une étoffe constituée de deux épaisseurs de gaze, attachée ensemble à intervalles réguliers, avec des petits points indétectables sur l’endroit du tissu.  Ainsi plus besoin de doublure, et la double gaze est bien moins transparent que la gaze.

Alors que la gaze est un tissu très léger, la double gaze est un peu plus lourd est présente un très beau drapé, similaire à celui d’un lin léger. La double gaze a de plus tendance à se froisser légèrement.

Que coudre avec de la double gaze ?

La double gaze est spécialement utilisée pour des vêtements d’enfants, des écharpes, des chemisiers, des blouses, des vêtements de nuit parce qu’elle est super confortable sur la peau. Ce tissu est idéal pour réaliser des pièces légères et confortables d’autant plus qu’on n’a généralement pas besoin de le doubler (attention dans le cas des couleurs claires!).

Ce tissu convient à la confection de nombreux types de vêtements différents. Il est léger, mais il ne drapera pas comme une viscose ou une rayonne par exemple, il a tendance à conserver un peu plus sa forme. Gardez donc cela à l’esprit :pour les styles plus amples, la double gaze rehaussera l’ampleur.

Astuces pour coudre de la double gaze ?

  • Utilisez une aiguille machine de taille normale 70 ou 80.
  • Si vous avez un pied double entrainement, cela vous aidera, mais ce n’est certainement pas indispensable
  • Le tissage de la double gaze ayant tendance à être lâche, ce tissu peut s’effilocher plus que les autres tissus. Si vous possédez une surjeteuse, finissez les coutures avec. Si vous travaillez uniquement avec une machine à coudre ordinaire, vous pouvez essayer de faire des points en zigzag ou surfiler sur votre machine ou envisager d’utiliser des coutures anglaises. Le tissu est suffisamment délicat pour supporter ce type de coutures, mais selon ce que vous fabriquez, il est peu probable que vous puissiez les utiliser partout. Vous pouvez les faire sur les coutures latérales et les coutures des épaules par exemple, mais l’insertion de la manche doit être terminée soit avec une surjeteuse, soit avec un point zigzag.
  • Si vous devez terminer une partie de la construction de votre vêtement avec un biais, il est préférable de créer votre propre biais à partir du tissu ou d’utiliser un biais prêt à l’emploi qui est également fabriqué à partir de double gaze.
  • Prélavez ce tissu de la même façon que vous laverez le vêtement final pour éviter toute mauvaise surprise !
  • Choisissez un patron comportant un minimum de coutures : évitez les coutures princesse, les coutures plissées et les robes moulantes
  • Découpez les pièces sans plier le tissu : plus le nombre d’épaisseurs de tissu à découper est élevé, plus la marge d’erreur potentielle est grande. Prenez quelques minutes supplémentaires pour tracer l’autre moitié de la pièce du patron et disposez votre tissu à plat sur votre surface de coupe.  Et vous économisez en fait plus de tissu de cette façon !
  • Ne coupez pas les encoches repères
  • Réglez la longueur de votre point un peu plus longue que d’habitude (3 mm)
  • Utilisez des épingles extra longues et des pinces pour maintenir les pièces avant de les coudre (ou bâtissez!)
  • Pas forcément besoin d’entoiler ! On rajouter de l’entoilage pour donner une résistance supplémentaire à un tissu utilisé comme parement… La double gaze correspond à 4 épaisseurs, donc est assez stable pour pouvoir se passer d’entoilage. Si vous souhaitez entoiler la double gaze (pour les boutonnières par exemple) :  n’utilisez pas de thermocollant (cela aplatira le tissu et au revoir le joli côté froissé) mais choisissez un entoilage conçu pour les matériaux tricotés afin qu’il ait une certaine liberté de mouvement naturelle avec le tissu.
  • Crantez les coutures par palier : les 4 épaisseurs de tissu (dans certains cas 6) se terminent toutes exactement au même point. Lorsque vous retournez cette couture vers l’intérieur, cela se voit. Pour éviter ce désagrément, taillez les épaisseurs de façons graduelle.

Coudre une couture française sur un tissu double gaze

  1. Cousez d’abord envers contre envers, en prenant la moitié ou légèrement moins que votre surplus de couture total.
  2. Coupez la marge de couture et les brins de fil effilochés et repassez la marge de couture sur un côté.
  3. Pliez ensuite le tissu de manière à ce que les endroits se font face et cousez à nouveau avec la moitié de votre marge de couture. Cela englobe tous les bords bruts à l’intérieur et ressemble à une couture normale à l’extérieur.

4 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

4 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Panier
4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut