Coudre quand le poids fluctue

Avez-vous déjà cousu un vêtement pour vous apercevoir, la saison suivante, que vous ne pouvez plus le porter car votre corps a changé? Ou même la semaine suivante! Cela peut être parce que vous avez été enceinte, ou parce que vous avez suivi un régime ou pour une toute autre raison. C’est assez frustrant ! Personne n’a envie de coudre des heures pour ne pas pouvoir porter ses créations! Comment coudre quand le poids fluctue?

Néanmoins, il y a plusieurs solutions pour pouvoir adapter un vêtement pour femmes aux fluctuations de poids! Ce sont des astuces à garder en tête avant de coudre ! Elles fonctionnent bien quand on bouge de 1 à 3 tailles. Au delà, cela devient malheureusement plus complexe.

Astuces pour modifier un vêtement suite à une fluctuation de poids

  • De l’élastique : ajoutez un morceau d’élastique au dos de la taille pour permettre plus ou moins de latitude. Vous pouvez aussi élastiquer la taille totalement ou faire des smocks élastiqués. Il existe également des modèles de robes, de jupes, de pantalons munis de ceintures élastiquées. Ces modèles seront plus durables que ceux avec ceinture structurée et ajustée.
  • Une marge de couture plus large vous permettra de modifier votre vêtement si nécessaire ! Habituellement on utilise une marge de couture de 1 cm voire moins. C’est un compromis économique et pratique. Mais 1 cm, ce n’est pas suffisant si l’on souhaite élargir un vêtement ! Il suffit donc d’agrandir la marge de couture au niveau de quelques coutures pour ajuster ultérieurement le vêtement. Idéalement on agrandit la marge des coutures latérales. Ainsi, vous pourrez découdre ces coutures pour regagner quelques précieux millimètres quand nécessaire. De même, finissez les bords de chaque pièce séparément puis assemblez-les ensuite et piquez les coutures latérales avec un point assez long : ce sera plus facile à découdre!
robe portefeuille
robe en maille, sans taille
  • Optez pour des jupes ou des robes portefeuille : vous pourrez les serrer ou les desserrer aisément. Ce genre de vêtement est plus confortable car sans bouton ni fermeture Eclair. En effet, ils se ferment à l’aide de liens que l’on noue. On peut de plus les porter en toute saison, il suffit de prendre des lainages en hiver et des cotons légers en été. Et en plus, la taille ajustable est flatteuse pour la plupart des morphologies.
  • Choisissez également des modèles « sans taille » comme une robe chasuble. Puis accessoirisez avec une ceinture pour marquer la taille si vous le souhaitez. Ou alors ajoutez une broche, portez de jolies chaussures ou un beau sac à main.
    Mais si vous aimez un look plus ajusté, rajoutez des fronces, des plis pour obtenir des vêtements plus ajustés quelque soit votre poids. Pour cela, il faudra modifier le patron en amont.
  • Cousez des mailles ou des tricots (jersey, interlock…) : ces tissus sont extensibles. Donc ils s’adaptent au corps! Ils sont de plus très confortables. Si vous n’avez jamais cousu de jersey, ne vous inquiétez pas. Il n’est même pas nécessaire de posséder une surjeteuse : il suffit d’avoir la bonne aiguille (une aiguille spécial jersey) et d’utiliser un point zig-zag étroit. Vous pouvez aussi relire nos conseils pour coudre ce genre de tissu.
    Il existe également des matières extensibles comme le denim stretch qui permettent à un vêtement de s’adapter aux formes fluctuantes.
  • Ajoutez de la longueur aux vêtements en maille lorsque cela est possible. en effet, n’avez-vous pas déjà remarqué que lorsque vous prenez du poids, les t-shirts ou les pantalons semblent plus courts? En effet, le tissu s’étire horizontalement, ce qui le raccourcit dans le sens vertical, de la même façon que lorsque vous tirez sur le côté sur un rectangle de jersey. On peut donc rajouter 2 à 2,5 cm de longueur supplémentaire pour pouvoir porter un vêtement dans différentes tailles.
  • Mais vous pouvez aussi portez ce qui vous rend heureux ! Si un vêtement ne vous convient pas, vous ne vous sentirez pas bien dedans. Et en vrai, vous pourrez toujours en recoudre plus tard et donner ceux qui ne vous vont plus. Vous méritez de porter belles choses!

Et vous, avez vous des astuces pour que vos vêtements s’adaptent à votre corps ? Avez-vous déjà utilisé l’une de ces astuces?

A decouvrir aussi

Commentaires

  1. Boissoudy a dit : a écrit le

    Il est amusant de noter que la couleur la plus portée n’est pas sujette à la mode: le coloris- bruit de fond est reste le grisâtre-maronasse. Le métro des foules qui vaquent nous donne le suprême la de la non-tendance,révélant qu’en ces temps d’individualisme libertaire, l’uniforme est librement consenti: il fait consensus, et ressemble finalement au mélange de toutes les couleurs des peintures à notre disposition quand nous étions enfants.

    1. perrineco a dit : a écrit le

      ou comment se fondre dans la masse !

  2. tatamich a dit : a écrit le

    instit, pendant 37 ans, avec des petits GS-CP, j’ai très souvent porté du rose, du beige, du vert, si bien que mes élèves se repassant le mot, m’appelaient « la maîtresse rose ». Etant blonde aux yeux bleus, je ne porte plus de bleu car ma mère nous a habillées en bleu, mes soeurs et moi, toute notre enfance à cause de nos yeux. Comme quoi les couleurs influencent notre vie! merci pour ce site super!

  3. moune a dit : a écrit le

    A la base, tous mes achats vestimentaires (y compris sacs et chaussures) sont déterminés par le choix de la couleur, avant la forme ou le fait que ce soit à la mode. Je porte presque toujours comme base du NOIR ou du MARRON, que j’associe selon les saisons à d’autres teintes qui tranchent ou pas (écru-vert-marron-rose-orangé-rouge-violet-mauve). J’ai du mal avec la plupart des bleus et certains gris qui peuvent jurer si on les associe entre eux.
    Merci pour votre joli site plein de très bonnes idées.

  4. je pic et alors ! a dit : a écrit le

    les couleurs et moi: toujours du bordeaux,gris,kaki,marine,marron et noir pour camoufler que j’associe avec du vert anis et vert-sorbet,violet,couleurs automnales et selon mon humeur du jour

    1. perrineco a dit : a écrit le

      Mais pourquoi vous camoufler?

    2. je pic et alors ! a dit : a écrit le

      malgré 15kg de perdus en presque 2ans,j’ai encore une bouée au lieu d’un ventre plat et je suis encore complexée avec celà

  5. Béapastriste a dit : a écrit le

    C’est le critère principal de mes achats tissus ou vêtements.
    Avant la coupe c’est le ou les coloris.
    Pour moi des couleurs vives voir même flachy.
    J’aime pourtant les couleurs taupes mais pas pour moi, je me sent triste habillée de tons neutres.
    Heureusement, tous les goûts sont dans la nature.
    Mais le principal c’est d’être à l’aise dans les couleurs qu’on porte. Inutile, pour moi, de se déguiser pour être dans les tons qui donne un air professionnel car le déguisement sera vite repéré!!!

  6. sweet paris a dit : a écrit le

    Bon à savoir avant mon entretien d’embauche ;-) Je veux avoir l’air pro et avoir confiance!

    1. Perrine a dit : a écrit le

      Bonne chance pour ton entretien!!

  7. jenesaispas a dit : a écrit le

    très bel article sur les couleurs … plein de vérité

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.