5 astuces pour prélaver les tissus

astuces-prelavageGénéralement, la toute première étape d’un projet de couture consiste à prélaver les tissus même si on ne le fait pas toutes! Cette étape n’est pas très marrante ! En effet, qui aime passer du temps (et de l’argent) à laver quelque chose pour qu’elle rétrécisse ou perde son apprêt ? Il y a néanmoins des trucs et astuces pour rendre cette étape moins pénible !
En voici une liste (à compléter dans les commentaires) :

1. Glissez le tissu dans la machine à laver avant de le ranger.

Le mieux pour être sûre que votre tissu a été prélavé, c’est de le faire dès l’achat : ne le rangez pas tout de suite, sinon vous l’oublierez!
Et quand vous le retrouverez, si vous ne l’avez pas prélavé, vous aurez encore moins le courage de le faire alors que vous aurez envie de tailler ce tissu spécifiquement, celui là et pas un autre, pour un projet de couture dans lequel vous voulez vous lancer, là tout de suite ! Cela ne sent pas le vécu???

prelavage-bords-surfiles

2. Surfilez ou crantez les bords.

Certains tissus vont fortement s’effilocher si vous les laver en machine tels quels.
Pour éviter ce désagrément, surfilez-les ou bien crantez-les comme expliqué dans ce post. Cela va empêcher que les fils ne s’entremêlent et donc que les tissus fassent une grosse boule ce qui aurait pour conséquence que les tissus se froissent un peu trop ! Vous passerez une minute à coudre mais ce temps sera bien rattrapé quand vous sortirez les tissus de la machine!

Ma dernière vidéo

Retrouvez toutes les vidéos de Petit Citron sur la chaine Youtube

3. Assemblez les bords bruts ensemble avec un surjet.

C’est une autre astuce : pliez votre tissu en deux et surfilez ou surjetez les bords qui risquent de s’effilocher. Vous obtiendrez alors un grand tube de tissu qui restera en place une fois le cycle de lessive terminé. Vous perdrez peut-être quelques centimètres de tissu mais cela vous évitera des soucis de fils et de plis à repasser.

4. Lavez en fonction de la composition du tissu.

Faites attention quand vous achetez votre tissu quant à son entretien. Si il y a marqué « nettoyage à sec », le prélavage n’aura pas lieu d’être. Et on ne lave pas de la même façon des cotons épais, de la soie, de la rayonne, du jean, de la mousseline, de la laine, du polyester ou encore du velours.
Si vous avez oublié de regarder l’étiquette du tissu, je vous invite à consulter cet article dans lequel nous avons récapitulé comment prélaver les tissus en fonction de leur composition.

5. Pliez les tissus dès que vous les sortez du séchoir.

Même si vous ne prenez pas le temps de les repasser tout de suite après, pliez-les.
Secouez-les bien pour les mettre le plus à plat possible, puis superposez les lisières ensemble et repliez en deux (une ou deux fois en fonction du métrage de votre tissu).
Le tissu ne se froissera pas davantage ainsi et votre armoire à tissus restera ordonnée et agréable à regarder ;) !

Et vous, avez-vous des astuces pour l’étape « prélavage »? Indiquez-les dans les commentaires comment prélaver les tissus, merci!

A decouvrir aussi

Commentaires

  1. FLORENCE says: a écrit le

    je « décatis »toujours mes tissus s’ils sont lavables ensuite. j’ai la veine d’avoir un vieux grand bac à laver c’est encore plus facile. je plie soigneusement le tissu et le mets dans une bassine plastique avec del’eau pure, aussi chaude que peut le supporter le tissu et la laisse refroidir toute la nuit
    le lendemain, je déplie un peu le tissu, le laisse s’égoutter et le déplie petit a petit,
    quand bien égoutté, je le mets sur le fil à linge, bien droit pour ne pas le déformer
    c’est tout

  2. Mamifée says: a écrit le

    Je lave toujours les tissus avant de les utiliser, ne serait-ce que pour éviter les désagréments du dégorgement lorsque je fais du patchwork!…ou autre.
    Je mets un programme « lavage main » en machine afin de ne pas avoir trop de traces à l’essorage, et je les étends ainsi au jardin, l’égouttage les tend bien, puis je repasse et plie toujours à la même dimension pour un rangement plus aisé.
    Même pour les vêtements neufs, je lave avant de porter, on ne sait jamais où ont traîné les vêtements confectionnés industriellement, c’est une simple question d’hygiène!

  3. Flora fleur says: a écrit le

    Verser un verre de vinaigre d’alcool dans l’eau de lavage (bac de la machine à laver) afin que les couleurs ne deviennent pas ternes…
    A faire avec tout nouveau vêtement.

    Flora fleur

    1. perrineco says: a écrit le

      merci pour l’ajout !!

  4. Eglantine says: a écrit le

    Je lave les jerseys avant de les travailler, en utilisant le même cycle de lavage/séchage que pour le vêtement fini. Comme ça, pas de surprise.

    J’ai testé de laver un coupon de lin sans passer la surjeteuse. A l’entrée, j’avais un coupon super classe. A la sortie de la machine, ce n’était plus qu’une serpillière avec plein de fils qui pendouillaient. Je suis restée entre le désarroi total et le fou rire, puis gros soulagement après avoir repassé le coupon…

  5. Roselilie says: a écrit le

    je ne lave jamais avant… et jamais eu de problèmes… le tissu est mieux apprêté avant lavage et plus facile à travailler surtout pour la taille…

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.