-
JOURS
-
HEURES
-
MINUTES
-
SECONDES

Découvrez notre patron de pantalon Parmelia revu, à moitié prix!

Abonnez-vous à notre newsletter pour être informé des dernières nouveautés et de nos promotions !

Quelle différence entre surjeteuse, surfileuse et recouvreuse?

Quelle différence entre surjeteuse, surfileuse et recouvreuse?

Il existe d’autres machines dans le monde de la couture que les machines à coudre: on trouve aussi des surjeteuses, des surfileuses ou des recouvreuses. Mais, savez-vous quelle est la différence entre surjeteuse vs recouvreuse ?
Elles ont chacune une fonction particulière pour répondre à des besoins spécifiques. Apprenez leur utilité et leurs différences dans cet article!

Tout d’abord, voyons la différence entre surjeter et surfiler :

Surfilage : Surfiler consiste à coudre un fil sur les bords d’un tissu pour ne pas qu’il s’effiloche. On peut surfiler avec une machine à coudre simple, en utilisant un point zigzag.

Surjetage : Surjeter consiste à assembler deux bouts de tissus bord à bord avec un point de surjet.

La surfileuse / surjeteuse

Surfileuse et surjeteuse ont la même fonction, à savoir surfiler les bords des tissus lors de l’assemblage.

Une surjeteuse coupe proprement le bord du tissu, le pique et le surfile en même temps, dans la même opération. Autrement dit, la surjeteuse permet de couper (grâce à des couteaux intégrés dans la machine), piquer et surfiler un ou deux tissus en une seule opération. Elle assemble et effectue les finitions à la fois. On parle parfois de surfileuse ou surjeteuse raseuse.

Le point utilisé est le point de chaînettes. Le gain de temps est considérable.
Certains modèles proposent également le point roulotté, qui correspond à un point de bourdon au bord du tissu : vous utiliserez par exemple ce point pour faire des petites bordures en fil à la place d’un ourlet.
Votre surjeteuse peut proposer d’autres points décoratifs comme le flat-lock.

Les coutures effectuées sont élastiques et particulièrement adaptées aux tissus modernes comme le jersey et le lycra.
Les surjeteuses existent en deux, trois, quatre voire cinq fils. Les plus répandues ont quatre fils, soit deux aiguilles et deux boucleurs.

Bien sûr la machine à coudre reste indispensable car une surfileuse ne peut pas poser de fermetures Eclair ou coudre une boutonnière par exemple.

 

La recouvreuse

Cette machine sert à ourler et à décorer. Elle n’exécute que les points dits de recouvrement et elle permet d’obtenir des ourlets de qualité professionnelle sur les tissus extensibles,  tricotés (t-shirts) en une seule opération sans que le tissu se déforme, gondole et sans faux plis (par exemple, les deux coutures parallèles que l’on trouve en bas des tee-shirts de prêt-à-porter). Les ourlets réalisés par une recouvreuse sont constitués de 2 coutures parallèles et restent élastiques.

Une recouvreuse ne possède en fait pas de couteaux. Elle ne peut donc pas couper, ni surjeter.

On l’utilise également pour poser des élastiques ou des côtes (comme les encolures des t-shirts).

Il existe toutefois des machines plusieurs fonctions comme des surjeteuses-recouvreuses. Si ces machines permettent un gain d’espace, elles sont toutefois moins performantes que deux machines séparées.
Certaines surjeteuses ont une fonction de recouvreuses. Il est parfois plus facile d’avoir deux machines (une surjeteuse et une recouvreuse) plutôt qu’une machine qui fait les deux car passer de la fonction surjeteuse à recouvreuse et inversement peut être délicat. D’autant plus qu’il n’est pas toujours plus cher d’avoir deux machines qu’une seule qui fait tout.

Où trouver des surjeteuses et des recouvreuses?

Vous en trouverez notamment sur CDiscount, Darty et Coudre&Broder, ainsi que dans tous les magasins de machines à coudre.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Panier
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut