Téléchargez notre nouveau poster "pieds presseurs" gratuitement jusqu'à dimanche 19 mai!

Abonnez-vous à notre newsletter pour être informé des dernières nouveautés et de nos promotions !

La science des tissus

La science des tissus

Les tissus et les textiles font partie intégrante de notre vie: ils nous servent à nous vêtir, nous protéger (rideaux, tapis…), à créer des objets utilitaires et des accessoires.
Les principaux tissus utilisés, coton, laine, soie et lin, le sont depuis des siècles tandis que la recherche scientifique a mis au point de nouvelles fibres avec de nouvelles qualités (nylon….). Ces « nouveaux » tissus ne se comportent toutefois pas totalement comme les tissus naturels: en fonction de leur composition et leur structure physico-chimique, les fibres artificielles ont une durée de vie plus ou moins longue, se teignent, se tissent, se cousent, se lavent différemment. Ainsi il est bon de connaître quelques notions pour choisir le bon tissu en fonction de son projet de couture.

La structure des fibres
Si vous observez un bout de tissu avec un microscope, vous pourrez voir qu’il est constitué de fibres, de petits bouts de fils imbriqués les uns dans les autres, elles-mêmes composées de molécules. La nature des molécules et la façon dont elles sont structurées dictent la façon dont le tissu va réagir à la teinture et au rendu final. Par exemple, la soie est plus forte que l’acier mais est bien plus souple du fait de sa composition.
La fibre de coton est quant à elle unicellulaire et présente la forme d’un ruban aplati qui se tord en spirale avec des bords épaissis, sa surface est recouverte d’une cuticule, fine et dure.


Fibre de coton, grossie 250x

Pourquoi certains tissus rétrécissent ou s’abîment ?

Certains vêtements doivent être lavés à sec car s’ils étaient lavés à l’eau, les fibres du tissu casseraient à la longue et le vêtement n’aurait plus la même forme ni la même tenue: le lavage à sec évite de maltraiter les fibres et permet de garder les vêtements plus longtemps. C’est en particulier le cas de la laine.
Le coton en revanche rétrécit au premier lavage. C’est pourquoi on conseille parfois de laver les vêtements en coton (comme les jeans) une fois avant de faire des retouches comme l’ourlet en bas des jambes.
Ainsi, pour éviter qu’un textile rétrécisse, on tisse ensemble une fibre sensible comme le polyester avec du coton: le tissu en résultant ne rétrécira pas. La plupart des tissus synthétiques fabriqués aujourd’hui ne doivent pas rétrécir.

L’effet du tissage

Le coton est la fibre la plus usitée mais savez-vous combien de types de coton sont disponibles? au moins 500 selon le Centre du Commerce International !
Certains sont très fins et quasi transparents, on en fait des chemises délicates, d’autres sont épais et solides comme le denim des jeans. Jeans et chemises sont faits de coton mais les fibres sont tissées différemment et les caractéristiques de ces cotons diffèrent. La façon de les coudre aussi! Ainsi, on utilisera une aiguille épaisse et dure et des points courts sur du jean et une aiguille très fine et des points longs pour du voile de coton pour ne pas arracher les fibres.
Cela ne s’applique pas qu’aux cotons, voile de soie et soie sauvage ne seront pas traitées de la même façon sous l’aiguille de la machine à coudre.


tissus de coton: denim, popeline, voile

La structure du tissage influence sur la façon d’utiliser le tissu.

On cultive depuis des millénaires le coton et autres fibres mais la recherche scientifique sur les fibres ne datent que de quelques dizaines d’années. De plus, les innovations textiles sont le fait de chercheurs qui essaient de trouver des solutions à de réels problèmes comme le montre l’histoire du polyester.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
je pic et alors !
je pic et alors !
11 années il y a

Merci beaucoup Perrine,pour cette présentation,tel un ingénieur,professeur ou maître de conférence,je retourne en cours illico presto avec des cours magistraux comme celui là et surtout avec cette facette de molécules afin de comprendre et d’apprécier davantage mes précieux tissus,bravo pour cet article

Panier
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut