Les différents types de machines à coudre

Les différents types de machines à coudre

Si une machine à coudre se doit de proposer le point droit et le point zigzag, il existe néanmoins des machines spécialisées et il ne faut pas confondre machines mécaniques, électroniques, surjeteuses, brodeuses ou encore quilteuse!

Aujourd'hui, toutes les machines sont électriques. Ce n'était pas le cas il y a un siècle, quand les machines étaient actionnées mécaniquement ! On distingue :

Machines à coudre mécaniques

Machines à coudre électroniques

Les différents types de machines à coudre - étape n°2

Les machines électroniques présentent une grande sélection de points (y compris des points fantaisies) et de fonctionnalités grâce à un mini ordinateur intégré à la machine. Elles ne sont pas plus compliquées à utiliser que les machines mécaniques !
Elles possèdent plusieurs moteurs pour contrôler le mouvement de l'aiguille (sur les côtés, vers l'avant ou vers l'arrière), ce qui permet d'opérer avec un degré de précision accru.

Sur ces machines, on sélectionne le en appuyant sur des boutons voire via un écran LCD pour les machines les plus sophistiquées. La machine procède alors toute seule aux différents réglages (largeur et longueur de point) même si on peut bien sûr les modifier manuellement.
Ces machines ont également souvent une mémoire intégrée de sorte qu'on peut relancer une séquence de points ce qui peut être bien pratique.

Surjeteuses

Les différents types de machines à coudre - étape n°3

Ces machines servent à finir les bords des tissus pour les empêcher de s'effilocher et donnent un air plus professionnel aux coutures et aux ourlets.
Elles utilisent généralement 4 fils même si certaines modèles en utilisent 2, 3 ou 5. On ne peut pas coudre un bouton ou des points fantaisie avec une surjeteuse et on ne peut pas la considérer comme une alternative à une machine à coudre. Elle sera complémentaire.
Si vous ne visualisez pas trop ce que fait une surjeteuse, retournez un t-shirt et observez les coutures en particulier les coutures entre l'ourlet et les manches : cette couture a été réalisée avec une surjeteuse qui a assemblé le dos et le devant tout en coupant l'excédent de tissu grâce à ses lames intégrées.

C'est rapide et efficace mais cela ne remplace pas une machine à coudre pour tous les autres travaux de couture.  

credit photo Marco Verch

Recouvreuses

Les différents types de machines à coudre - étape n°4

Ces machines sont essentiellement utilisées pour empêcher un tissu de s'effilocher tout en piquant une couture. Par exemple pour coudre l'encolure d'un t-shirt. On confond souvent surjeteuse et recouvreuse mais ces machines sont différentes. Les recouvreuses ne possèdent pas de lames comme les surjeteuses donc ne peuvent notamment pas couper du tissu.

crédit photo Tysew

Brodeuses

Les différents types de machines à coudre - étape n°5

Ces machines permettent de faire de la broderie sur du tissu. Certaines ne font que ça tandis que d'autres peuvent également faire le travail d'une machine à coudre. Certaines machines à coudre proposent également une unité de broderie à rajouter sur la machine, pour broder.

crédit photo OttawaAC

Acheter une brodeuse

Machines industrielles

Les différents types de machines à coudre - étape n°6

Ce sont des machines généralement conçues pour un seul point ou une seule tâche. Par exemple, une piqueuse ne pique que des points droits ! Les machines industrielles les plus communes sont les surjeteuses, les recouvreuses, les piqueuses, les machines à boutonnières, celles pour faire les ourlets... Ces machines sont robustes et sont efficaces pour une utilisation en atelier.

Recommandations

Connectez-vous pour commenter