Coudre des tissus glissants et soyeux

brocades

Les tissus soyeux comme le satin, la soie, le taffetas, la mousseline, les voiles donnent de très beaux vêtements mais ne sont pas évidents à coudre car ils sont glissants. Non seulement il n'est pas aisé de couper un tel tissu mais encore vous pourrez avoir du mal à le tenir sous la plaque à aiguilles de votre machine à coudre.

1. Préparer le tissu: avant de le coudre et même de couper le tissu, il vous faudra plus que jamais le préparer en le prélavant et en le repassant. Attention à ne prélaver que si le tissu peut l'être! Repasser le tissu vous permettra de plus facilement couper un tissu qui glisse.

2. Marquer et couper: pour reporter le patron et les repères, essayez d'étendre le tissu sur une grande surface. Vous pourrez éventuellement l'étaler sur de la moquette, le tissu glissera moins que sur une table en bois ou du parquet !
Si vous devez plier le tissu, alignez les lisières ou du moins les motifs et épinglez pour faire tenir en place. Vous pouvez également poser des épingles le long de la pliure. Il est aussi possible de poser des poids sur l'ensemble du tissu pour qu'il ne s'envole pas (si vous êtes par terre et que vous décidez de vous relever, il arrive que le tissu vous suive...)

Uns autre astuce concernant le patron consiste à le repasser (sans eau ni vapeur!) pour qu'il soit bien à plat.
Vous pouvez alors poser les différentes pièces du patron sur le tissu en faisant attention à ne pas faire glisser une épaisseur du tissu par rapport à l'autre.
Utilisez un craie de tailleur pour reporter tous les marquages puis coupez avec des ciseaux bien affutés. Evitez les ciseaux cranteurs car les tissus glissants s'effilochent très facilement.

2. Piquer à la machine:
Avant de piquer deux pièces de tissu, l'idéal est de les bâtir ensemble. En effet, comme le propre de ces tissus est de glisser, même si vous les épinglez avec de nombreuses épingles, il y aura sûrement un moment où une pièce aura glisser par rapport à l'autre et vous obtiendrez un petit pli.
Si vous préférez néanmoins utiliser des épingles, assurez vous qu'elles soient neuves et fines pour ne pas faire d'accroc dans ce genre de tissu plutôt fin.

Sur votre machine à coudre, utilisez une aiguille neuve et fine. Elle peut être universelle ou Microtex/Sharp.
Comme pour les jersey vous pouvez assembler les pièces avec un point légèrement zig zag pour éviter de tirer sur une fibre du tissu. Faites d'abord des tests sur des échantillons de tissu avant de piquer pour de bon.
Si vous rencontrez des problèmes, essayez de réduire la longueur des points puis d'augmenter la tension du pied presseur, afin que les deux épaisseurs défilent à la même vitesse sous l'aiguille (parfois le tissu est si fin qu'il glisse sur les grilles d'entrainement)
Si l'aiguille est trop épaisse elle risque d'entrainer le tissu à l'intérieur, vers le casier de la canette.
Si il est trop est difficile de piquer, utilisez un entoilage que vous pourrez déchirer pour rigidifier un peu le tissu et piquer plus facilement.

3. Les finitions: il est primordial de finir les coutures car ces tissus sont assez fragiles et les coutures peuvent facilement se déchirer. Si vous ne possédez par de surjeteuse, vous pouvez faire des coutures anglaises ou au moins surfiler.

3. Les ourlets: avant de faire les ourlets, repasser votre projet pour ouvrir et aplatir toutes les coutures puis suspendez le vêtement toute une nuit. Ainsi vous n'aurez pas de mauvaises surprises par la suite.
Les ourlets sont assez délicats à réaliser sur des tissus qui glissent. N'hésitez pas à bâtir avant de le piquer ou bien surjetez ou surfilez le bord puis cousez l'ourlet à la main.

Connectez-vous pour commenter


Merci pour toutes vos remarques, questions et suggestions!
Merci pour ces infos,j'ai en déjà utilisé certaines,comme le repassage,100% pour l'étape du bâti,des épingles extra-fines ou des pincesà linge en bois en plusieurs tailles,petits incidents de parcours avec la grille,les petites anglaises sont parfaites pour les finitions d'un haut estival,pour les ourlets,je rajoutais un galon ou autre à plat