Teindre du tissu avec un effet ombré : 3 techniques

Les teintures en dégradé et « dip-dye » sont aux frontières des couleurs unies et des motifs. La teinture en dégradé, ou teinture ombrée, englobe plusieurs de muances à la fois. Le « dip-dye » est plus binaire, avec une ligne douce qui séparé couleur et blanc (généralement).

Ces types de teintures permettent également de confectionner des accessoires ou des vêtements totalement uniques : car vous contrôlerez de manière totale la couleur et le placement de la teinture ou du fondu ombré. Dans cet article, je vous explique trois variantes de la teinture ombrée et par trempage, chacune avec des résultats finaux différents, afin que vous puissiez choisir ce qui fonctionnera le mieux pour votre projet !

La teinture en dégradé est une technique de trempage par étapes. Ce processus lent produit un effet « lever de soleil » subtil. C’est également la plus délicate de ces trois techniques à maîtriser. Bien que cela puisse être un peu plus difficile à réaliser, cela en vaut la peine. Je vous conseille de vous entraîner avant de vous lancer dans un gros projet. De plus, commencez par teindre quelque chose de petit pour s’entrainer, par exemple un foulard. Une fois que vous aurez compris, vous aurez beaucoup plus de facilité avec des vêtements plus grands.

Quelles couleurs choisir ?

Lorsque vous choisissez une couleur pour teinture ombrée, il faut réfléchir à la nuance la plus foncée mais également à la couleur qui se retrouvera au bord. Et il faut savoir que certaines couleurs de teinture donnent des teintes inattendues. Ainsi, de nombreuses nuances de brun se teinteront de rose et le colorant noir deviendra souvent bleu ou violet au lieu de gris.
Si vous n’êtes pas sûr de la façon dont un colorant spécifique se décolore dans sa teinte, faites un test rapide sur un échantillon de tissu. Pour cela préparez simplement un mini bain de teinture et colorez un morceau. Lavez-le bien et séchez-le complètement pour voir la couleur finale.

Matériel nécessaire :

  • de la teinture (à choisir en fonction de votre tissu, coton, soie, laine…)
  • du sel
  • du carbonate de sodium
  • des gants
  • un masque anti-poussière
  • des cuillères en plastique
  • du tissu
  • un récipient en plastique pour le bain de teinture (aussi large que le vêtement ou le tissu si vous teignez du tissu avant de le couper)

Préparation

Souvent, il est plus facile de teindre le vêtement fini que de teindre le tissu. Par exemple, si vous souhaitez une robe avec le bas coloré ou une chemise ombrée de haut en bas, vous devrez confectionnez le vêtement avant de le teindre, afin que la teinture soit bien uniforme sur le vêtement. Mais si vous souhaitez ne teindre qu’un élément du vêtement (comme les manches ou juste une poche), prévoyez dans ce cas de teindre le métrage.

Préparation du bain de teinture

Dans un premier temps, lavez le tissu ou le vêtement pour éliminer toute trace de gras, d’apprêt ou d’amidon. Ainsi, il sera prêt à accepter uniformément la teinture.
Enfilez un masque anti-poussière et des gants et préparez votre bain de teinture en suivant les instructions. Quelle que soit la teinture que vous utilisez, assurez-vous de bien mélanger tous les éléments dans le bain de teinture avant de tremper votre tissu, pour obtenir un résultat uniforme.

Technique de la teinture en dégradé (ou teinture ombrée)

Suspendez le tissu bien à plat, puis plongez le bord inférieur lentement et uniformément dans le bain de teinture. Il faut faire en sorte que seule une étroite section de tissu entre en contact avec le colorant. Afin d’obtenir un joli fondu, plongez le tissu très lentement, sur 20 minutes environ.

Le temps total passé à tremper doit être à peu près le même que le temps total recommandé pour un bain de teinture classique (c’est à dire le temps nécessaire pour obtenir la couleur du colorant sur bord le plus sombre). Pour obtenir un fondu lisse et sans démarcation, il faut ajouter le tissu à travers le bain de teinture, uniformément et lentement plus de tissu dans le bain. Le dégradé résultant se verra au fur et à mesure et vous pouvez retirer le tissu complètement hors du bain de teinture de temps en temps pour le vérifier, pour ajuster votre vitesse ou votre ligne de trempage si nécessaire.

Une fois le tissu entièrement lavé et séché, la couleur sera plus pâle qu’elle n’apparaît directement hors du bain de teinture. Assurez-vous de garder le tissu en mouvement (doucement de haut en bas), car c’est l’immobilité qui crée des lignes ou des taches dans l’ombré.
Bien sûr, un aspect inégal peut également être très beau, et si vous cherchez à le faire délibérément, essayez la technique 2. À la fin, lorsque vous n’aurez plus que 2 cm de tissu à l’extérieur du colorant bain, terminez en plongeant ce dernier bord du tissu dans le bain de teinture brièvement avant de retirer le tissu. Rincez, puis lavez et séchez normalement.

Technique de la teinture en aquarelle

Pour obtenir un effet aquarelle, mouillez votre tissu, puis plongez-le dans le bain de teinture jusqu’au niveau où vous souhaitez que la couleur unie se termine, et laissez le reste pendre en dehors du bain. Vous pouvez même éclabousser un peu de teinture du bain sur le tissu, si vous le sentez, pour ajouter un effet supplémentaire.

Si vous voulez que vos résultats soient plus irréguliers, rassemblez le tissu par endroit au lieu de le plonger comme décrit précédemment. Ou bien, aplatir le tissu contre le bord du récipient de bain de teinture produira également plus d’irrégularités. Attendez le temps spécifié par les instructions (généralement 20 minutes) et remuez doucement le tissu dans le bain de teinture pour vous assurer que la partie immergée se teint uniformément.

Puis, retirez le tissu en le retirant délicatement hors du bain de teinture, et maintenez la partie non teinte du tissu pendant que vous le rincez (en laissant couleur l’eau du haut vers le bas). Ceci afin d’éviter les taches de teinture sur la partie non teinte du tissu. Après rinçage, lavez et séchez votre tissu.

Technique Dip-Dye

Le « dip-dye » donne un imprimé à deux tons avec une ligne douce de démarcation. Ce détail est ravissant, notamment le long des ourlets des chemisiers et des robes.

Pour ce faire, plongez votre tissu propre et sec dans le bain de teinture jusqu’à la ligne qui deviendra le bord de teinture. Suspendez le reste du tissu verticalement au-dessus du bain, en évitant que la partie qui doit restée non colorée touche le bord du bain de teinture. Si vous voulez une ligne de démarcation droite, assurez-vous que le tissu soit uniformément étiré et rentre dans le bain de teinture de façon bien droite. Si le tissu est entortillé, votre ligne de teinture sera tordue.

Régulièrement, agitez doucement le tissu de teinture pour éviter une couleur inégale. Laissez-le pendant le temps indiqué. Ensuite, soulevez délicatement le tissu du bain de teinture et rincez-le du faut vers le bas, afin de ne pas teindre la partie non teinte.

Comme la plupart des projets de teinture, les possibilités de personnalisation sont illimités. Si vous teignez un coupon de tissu, placez bien vos pièces sur le tissu avant de le couper. Ombré, aquarelle et dip-dye sont de belles techniques simples qui peuvent en plus être améliorées par des détails tels que les fronces et les plis. Avec un peu de réflexion en amont et un mélange de teintures, vous pouvez créer un vêtement complètement unique avec une touche couture.

Plus d’astuces sur les teintures

A decouvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.