3 étapes pour vous aider à surmonter un échec en couture

Plus vous vous créez et cousez, plus vous ferez face à des échecs. Cela semble dur, mais c’est normal, certaines de vos créations ne vous satisferont pas. Alors, que devez-vous faire lorsque vous faites face à un échec ?

En fait, faire des erreurs est une opportunité pour développer votre pratique créative. Votre réponse à un échec est une opportunité pour vous d’être créatif, d’identifier de nouvelles techniques qui rendront votre couture encore meilleure, d’investir dans de nouveaux outils et éventuellement de corriger certaines mauvaises habitudes.

Voici donc trois étapes simples à suivre chaque fois que vous faites une erreur. Chaque fois que vous attrapez votre découd-vite, répétez ces trois étapes :

  1. lâchez prise et acceptez d’être en colère ou déçue.
  2. réfléchissez à combien de temps vous êtes prêt à passer pour réparer votre erreur
  3. trouvez une solution

Examinons de plus près chacune de ces étapes !

3 étapes pour surmonter une erreur

Voici comment vous pouvez vous entraîner à échouer avec grâce.

Étape 1 : lâchez prise et acceptez d’être en colère ou déçue. Utiliser un découseur n’est pas amusant, et abîmer un beau tissu représente une énorme déception. Pendant que vous ruminez, essayez de vous rappeler ce qui vous a attiré dans le patron. Peut-être que vous pouvez raviver une petite étincelle créative. N’oubliez pas non plus que tout le monde fait des erreurs. Il n’y a pas une seule personne sur Terre qui coud qui n’ait pas fait d’erreur.

Étape 2 : réfléchissez à combien de temps vous êtes prêt à passer pour réparer votre erreur. Parfois, la solution pour réparer l’erreur sera vraiment évidente. Par exemple, si vous insérez une fermeture éclair de manière incorrecte, vous devez découdre et la repositionner. Mais d’autres fois, vos erreurs peuvent être complexes. Peut-être que votre erreur a été de mettre une doublure dans un sac, et vous aurez trop d’épaisseurs à découdre. Évaluez le temps que vous êtes prêt à consacrer à corriger votre erreur, car cela vous aidera dans le processus de prise de décision que vous allez suivre à l’étape finale.

Étape 3 : Identifiez comment vous pouvez y remédier, faites une petite liste, puis trouvez une solution Pendant que vous faites preuve de créativité avec votre solution, réfléchissez à comment apprendre de votre erreur. Peut-être que vous n’avez pas le bon outil. Peut-être avez-vous besoin d’un autre type de pied-de-biche pour faire un très bon ourlet roulé. Peut-être avez-vous besoin d’apprendre une toute nouvelle technique. Même face à vos pires échecs de couture, vous pouvez trouver une solution créative. Même si vous vous retrouvez avec un vêtement irrécupérable, il y a une ou deux leçons à apprendre.

Lorsque vous avez terminé ces trois étapes, choisissez un projet de couture facile – quelque chose que vous avez déjà cousu, de sorte que vous êtes moins susceptible de faire une erreur. Mais bon, si vous faites une nouvelle erreur, revenez simplement à la première étape et recommencez. Nous sommes toutes et tous passés par là!

Conseils pour réutiliser les vêtements mal cousus

  • Transformez les robes en tops ou en jupes. Décousez au niveau de la taille, ajoutez un ourlet ou une ceinture.
  • Utilisez la technique du color-block si vous manquez de tissu. Cela fonctionne particulièrement bien su vous devez ajouter de la longueur.
  • Si vous avez fait un trou dans le tissu, faites un joli appliqué ou entraînez-vous à raccommoder.
  • Utilisez le tissu pour faire des chouchous, des bandeaux, des sous-vêtements ou d’autres petits projets.
  • Si le vêtement n’est pas à la bonne taille, offrez-le à quelqu’un qui l’appréciera autant que vous l’auriez aimé.
  • Si vraiment vous ne pouvez rien en faire, utlisez le tissu comme rembourrage ou envoyez-le au recyclage.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.