Livre : 1001 Robes

Découvrez le livre « 1001 tuniques » de Michele Thénot de Cousu Main 2 remet ça ! Après le livre 1001 Tuniques qu’elle vous avait présenté ici Michèle publie son nouvel ouvrage, 1001 Robes.
Elle nous en parle dans cette mini-interview!

« 1001 Robes », de quoi confectionner des milliers de robes

Petit Citron: Combien de modèles peut-on faire à partir de 2 patrons de robes de base?

Michèle : On peut faire plusieurs milliers de robes : Il y a deux robes de base, avec ou sans manches, ces modèles peuvent être doublés ou non.
Je vous propose ensuite 8 variations, 3 encolures, une dizaine de manches, 18 poches. Si on combine tout cela, cela fait 8640 possibilités sans s’occuper de la doublure.
Donc chacune devrait y trouver son bonheur !

PC. Comment avez vous choisi les modèles de robes décrits dans le livre?

Ma dernière vidéo

Retrouvez toutes les vidéos de Petit Citron sur la chaine Youtube

M: Les modèles ont été choisis en fonction du modèle de base et des possibilités qu’il offrait. J’avais aussi l’envie de faire passer quelques techniques qui sont une initiation au modélisme.
Et puis, il y a aussi les modèles que j’aime !

PC : Quels sont les plus faciles?

M : La plus facile : la robe droite sans manches, dans le livre, c’est « la robe marguerite », il y a juste deux pinces de poitrine.
La robe trapèze est aussi très facile à coudre, il n’y a plus de pinces du tout, mais avant, il y a un peu de patronage pour faire disparaître toutes les pinces.

PC : Faire une toile est un gage de réussite en couture. Combien en avez vous réalisé pour vous-même?

M : Je ne sais pas coudre sans faire de toile ! Je fais une toile dès que je couds un nouveau modèle. Avec un peu d’habitude, on sait tout de
suite ce qu’il faut modifier. Qui dit toile, dit observation !
Je fais systématiquement une toile quand j’utilise un patron d’une, marque que je ne connais pas. Chaque modéliste a ses habitudes, ses marges d’aisance, sa hauteur de pinces….

PC : A partir de combien de kg en plus (ou en moins) faut il la refaire?

M : Euh , ça dépend où sont les kilos !
Plus sérieusement, je dirai quand on ne se sent plus à l’aise dans son vêtement, si ça tiraille, si ça coince….. c’est un bon indicateur !

PC : Quel est le point le plus important à vérifier pour qu’une robe tombe bien, notamment dans le dos?

M : Je crois qu’un point clé de l’ajustement est la poitrine. Si les pinces sont mal placées ça ne va pas, si la poitrine n’a pas assez de place cela va forcément tirer aussi dans le dos.
Si la taille est trop haute ou trop basse, le dos tombera mal.
Dans ce livre j’ai consacré un gros chapitre au patron et à la toile.
Sur le patron, on peut naviguer d’une taille à l’autre, on peut allonger ou rétrécir en hauteur, déplacer la ligne de taille, donner du volume à la poitrine ou en retirer. Voilà déjà une bonne partie du boulot !

La toile va servir à peaufiner en vérifiant la hauteur des pinces, de la taille, la pente des épaules.

Cela parait fastidieux… Mais il ne faut pas oublier le but premier de la couture qui est de faire un vêtement sur mesure !
Et puis il ne faut pas perdre de vue que la toile va permettre de réaliser 8640 robes ! Une robe par jour pendant 23 ans !

PC : Quel  modèle de robe affectionnez-vous? Pourquoi?

M : J’aime beaucoup la robe boule, je crois que c’est ma préférée. On a l’impression de faire de la magie quand on la coud !
Je la trouve élégante et confortable, elle est aussi versatile selon les accessoires qui l’accompagnent.
Avec des tennis, elle est juste parfaite !

PC : Et pour le prochain livre, 1001 jupes ou 1001 pantalons? 

M : Pas de panique !
Tous les vêtements ne se prêtent pas au jeu des 1001 !
Et puis, il ne faudrait pas tomber dans une routine……..

Merci Michèle pour ce chouette ouvrage et tes réponses!

Commandez ce livre sur :

A decouvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.