Coudre un jean comme un pro: tous les trucs et astuces (et plus encore)

Quand je pense « pantalon », je dois dire que je pense plutôt systématiquement aux denims! Et coudre un jean peut être un peu effrayant… Avec la fermeture Eclair avant, les rivets, les passants de ceinture et des mètres de surpiqûres, cela fait beaucoup de travail!
Voici donc une liste de conseils utiles pour vous aider dans votre aventure de couture de jeans! J’espère que cela vous aidera à voir que la couture de paire de jeans est tout à fait faisable et vaut l’effort supplémentaire.

Tout d’abord, je vous invite à (re)lire mes conseils pour coudre du denim.

Coudre un jean comme un pro

1. Faites une toile

C’est peut-être la partie la plus importante de la fabrication d’une paire de pantalons bien ajustés, que ce soit un pantalon de toile ou un jean. Tous les nouveaux projets et techniques demandent du temps et de la pratique pour apprendre. Vous utiliserez probablement des techniques que vous n’utilisez pas régulièrement. Il faut donc lire les instructions en amont pour réussir.

Une toile est un vêtement d’entraînement que l’on coud avant de découper votre joli tissu. Votre jean ne sera pas parfait la première fois. En fabriquant d’abord une toile, vous ferez des erreurs pour que votre prochaine paire soit plus réussie!

Choisissez un tissu similaire au joli tissu que vous prévoyez d’utiliser ensuite. Puis découpez votre patron avec des marges de couture plus grandes que normal au niveau de l’entrejambe et des coutures latérales afin d’avoir suffisamment de tissu pour procéder à des modifications, si besoin. Votre toile peut être une maquette rapide pour tester l’ajustement, ou ce peut être un ouvrage complet. Vous pouvez même faire juste des shorts pour économiser du tissu puisque ce qui est difficile à coudre, c’est surtout à la taille.

2. Bâtissez les coutures

Faufilez toujours les coutures ensemble pour vérifier l’ajustement. En particulier les coutures d’entrejambe, les coutures latérales et les coutures à la taille. Vous devrez peut-être modifier la courbe d’entrejambe et les coutures latérales pour ajuster au mieux à votre morphologie.

On peut bâtir à la machine avec une longueur de points maximale ou à la main (je préfère car on peut enlever le bâti plus rapidement en cas d’erreur).

Il est vraiment judicieux de placer les poches après avoir assemblé les jeans afin de pouvoir les placer correctement.

3. Faites vous aider

Pour commencer, adapter un pantalon à un corps en 3D unique demande de la patience.

Si vous ne savez toujours pas comment résoudre un problème d’ajustement, de nombreuses communautés et forums de couture se feront un plaisir de jeter un œil à une photo de votre toile.

4. Achetez beaucoup de fil pour surpiqûre

Vous aurez besoin de fil pour assembler le jean, et vous aurez également besoin de fil pour les surpiqûres. Car il y a des mètres et des mètres de surpiqûres sur une seule paire de jeans. Ne pensez pas que vous pouvez vous contenter d’acheter une seule bobine de fil de surpiqûre! Le fil de surpiqûre robuste est plus épais, donc il y en a moins sur une bobine et vous serez à court avant de le savoir.

5. Testez vos points sur des chutes

Quelle longueur de point souhaitez-vous utiliser pour la surpiqûre? Comment obtenir le zig-zag de renforcement parfait? Comment votre machine gérera-t-elle la couture à travers 10 couches de tissu? Si vous vous entraînez d’abord sur des chutes de tissu, vous résoudrez un grand nombre de ces problèmes sans avoir à mettre le doigt sur votre découd’vit.

6. Préparez vos outils

Pour ce projet, au minimum, vous aurez besoin d’un bon marteau (pour les rivets et le bouton de jeans) et d’une paire de pinces pour la fermeture à glissière. On peut aussi être amené à utiliser du papier de verre et une lime à ongles pour vieillir les coutures.

7. Prenez des notes

Et le meilleur pour la fin! Une fois que vous vous êtes donné la peine d’apprendre à fabriquer des jeans, de déterminer quels réglages votre machine aime et quels ajustements vous avez apportés au patron, écrivez tout cela pour la prochaine fois!

Imprimez les instructions (si nécessaire) et prenez des notes dans les marges. Si vous décidez de ne pas imprimer les instructions, mettez au moins tout dans un document texte. Vous pouvez également écrire des notes sur le patron lui-même après l’avoir décalqué. Ainsi, dessinez des flèches indiquant les ajustements apportés à l’original et inscrivez la date.

Et vous, avez vous d’autres astuces pour coudre un jean?

A decouvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.