Bâtir

Bâtir signifie basiquement maintenir assemblées des pièces d'un projet de couture de façon temporaire avant de les coudre de façon définitive plus facilement. Ainsi, les pièces ne glisseront pas au moment où elles seront piquées. Bâtir permet également d'attacher une doublure ou un entoilage de sorte que les deux épaisseurs de tissu restent attachées. On peut bâtir (on dit encore faufiler) en posant des épingles ou en cousant de longs points à la main ou à la machine ; épingles et longs points sont faciles à ôter et ainsi on peut rapidement vérifier et ajuster l'ouvrage avant de piquer des coutures définitives. Quand bâtir ? Il n'est pas forcément obligatoire de bâtir toutes les coutures avant de piquer à la machine, mais prenez le temps de le faire si: - le tissu est glissant - quand vous souhaitez faire correspondre des motifs, des rayures - ou quand vous devez travailler une pièce Pour bâtir deux pièces ensemble, posez les endroit contre endroit avant de les maintenir en place en utilisant l'une des méthodes suivantes :

Etape 1 - Bâtir à la main

Bâtir - étape n°1

On bâtit (ou faufile) à la main des tissus fins, sur lesquels une aiguille de machine à coudre laisserait des trous, ou des tissus glissants qui peuvent se déformer sous le pied presseur et les griffes d'entrainement. Bâtir à la main est également la meilleure méthode quand on doit travailler le tissu et lui donner une forme comme dans le cas d'une emmanchure. Pour bâtir à la main, utilisez une aiguille fine et un fil de couleur contrastant avec le tissu (attention, certains fils peuvent déteindre ou laisser des résidus pelucheux). Le fil de soie est préconisé pour la plupart des tissus car il est plus lisse et ne s'emmêle pas trop; on peut également repasser par dessus sans qu'il laisse de trace. Il existe également du fil spécial à bâtir, parfait pour les tissus un peu épais. Pour bâtir, cousez avec de longs points droits réguliers, juste à côté de la ligne de couture. Pour maintenir deux épaisseurs de tissu ensemble, comme une doublure ou une poche, utilisez des points en diagonale. Enfin, il est inutile de faire un noeud et il est recommandé de changer d'aiguillée à chaque fois que vous rencontrez un coin pour enlever plus facilement les points du bâti à la fin.

Etape 2 - Bâtir avec des épingles

Bâtir - étape n°2

Bâtir avec des épingles est rapide et facile, et c'est la méthode idéale lorsque le tissu n'est pas trop fluide ni glissant. Quelques astuces: - placez les épingles en suivant la ligne de couture, et en orientant les têtes des épingles vers vous quand vous aurez placé l'ouvrage sur la machine; ainsi vous pourrez les enlever au fur et à mesure que vous piquerez. - piquez une épingle à chaque extrémité de la couture ainsi qu'à chaque repère. - utilisez une épingle tous les 10 à 15 cm pour les coutures droites et rajoutez des épingles pour les coutures courbes ou pour des petites coutures ou encore quand le tissu est très glissant (si vous refusez de bâtir à la main) - si vous souhaitez essayer le vêtement avant de le coudre, sans pour autant vous piquer, épinglez en positionnant les différentes pièces envers contre envers. Vous pourrez enlever les épingles et les repositionner avant de reporter les modifications et piquer.

Etape 3 - Bâtir à la machine

Bâtir - étape n°3

Vous pouvez bâtir à la machine quand vous êtes sûr que l'aiguille de la machine ne laissera pas de trou dans le tissu. Dans ce cas, utilisez un fil d'une couleur contrastant avec le tissu et réglez la longueur de point au maximum. Vous devrez peut-être diminuer la tension du fil pour bâtir des tissus légers et fins. Il est également préférable de piquer à 1 ou 2 millimètres de la ligne de couture, à l'intérieur de la valeur de couture. Enfin, ne finissez pas votre couture avec un aller-retour.

Etape 4 - Bâtir à la colle

Bâtir - étape n°4

Maintenir deux pièces avec de la colle à bâtir est rapide et plutôt aisé mais cette méthode est à employée avec précaution : vérifiez que la colle part une fois le projet de couture terminé si vous ne voulez pas qu'elle se voit. Cette technique est très utile pour bâtir des poches, des galons, des fermetures éclair. N'oubliez pas de tester la colle sur le tissu avant de l'utiliser pour vérifier qu'elle colle bien, qu'elle ne transperce pas le tissu et qu'elle s'enlève bien le cas échéant.

Recommandations

A decouvrir aussi

Connectez-vous pour commenter