5 outils utiles pour coudre des peluches

outils-couture-peluches

Aimez-vous confectionner des peluches? SI oui, avez vous les bons outils? Il existe en effet des outils bien pratiques qui permettent de gagner du temps et de réaliser des peluches durables et de belle qualité ! Voici un petit tour d’horizon de ces outils :

Les peluches sont depuis longtemps un symbole de l’enfance et ne servent pas seulement de compagnons de jeux pour les enfants mais également de confidents. Avant, les peluches étaient confectionnées par les mamans ou les grand-mères, à partir de chutes de tissus et de matériels recyclés qui trainaient dans la maison pour la garniture.
Les objets faits main ont une grande valeur sentimentale et les peluches ne faillissent pas à la règle. Fabriquer des peluches qui seront chéries par les enfants est sympa et gratifiant ! Toutefois, l’une des difficultés inhérentes à la confection des peluches réside dans la taille des pièces de tissu, souvent petites et difficilement maniables! Il existe cependant des outils qui simplifient grandement la fabrication de peluches. En voici 5 :

Outil n°1 : un outil pour guide-passe

Derrière ce nom étrange se cache un outil qui ressemble à une grosse paille, accompagné d’une baguette chinoise. Il existe en plusieurs diamètres et c’est un outil très pratique pour retourner sur l’endroit des tubes de tissus étroits, pour faire des longues jambes ou des brides très fines.
Pour utiliser cet outil, on enfile la paille dans le tube de tissu puis on pousse la baguette de l’autre côté comme pour la faire ressortir et le tube se met comme par magie sur l’endroit. La baguette sert également à mettre en forme le tube (en appuyant sur toutes les coutures avec)
Petite démo en vidéo :

Cet outil est également pratique lorsque l’on doit remplir la pièce de molleton : ainsi, on insère la paille dans la jambe super fine de façon à rigidifier la jambe et on pousse le molleton à l’intérieur avec la baguette.

Outil n°2 : une pince hémostatique

Cela ressemble à des ciseaux sauf que ça ne coupe pas ! Une pince hémostatique présente deux lames à bouts ronds et crantés, avec un mécanisme qui permet de bloquer les lames pour pouvoir pincer du tissu sans glisser.
Elle sert à retourner sur l’endroit des oreilles ou des queues (on accroche le tissu du côté endroit et on tire). On peut aussi l’utiliser pour pousser les coutures au niveau des coins et des courbes quand on met une pièce sur l’endroit (comme le bout est rond,pas de risque de faire un trou ou de transpercer la couture) ou alors pour pousser le molleton à l’intérieur de la peluche.

Outil n°3 : des ciseaux cranteurs

Vous devez sûrement les connaître, ce sont des ciseaux avec des lames qui forment des zigzag sur le tissu. Comme il faut cranter (cliquez sur le lien pour accéder à la technique!) les courbes pour permettre au tissu de prendre une jolie forme au niveau des courbes, sans plis, utilisez des ciseaux cranteurs pour aller plus vite en particulier au niveau des mains, des pieds, des oreilles…

Outil n°4 : de la colle à bâtir

C’est une colle qui sèche vite et qui a une consistance de cire. Elle permet de coller les tissus ensemble, de façon temporaire. C’est parfait pour les appliqués mais aussi les étiquettes, les rubans, les dentelles car on peut aussi repositionner la pièce encollée si elle n’est pas bien placée.

Outil n°5 : un pied presseur transparent

L’air de rien, bien voir là où l’on pique est très utile quand on pique des petites pièces ! Ce pied presseur vous permettra d’améliorer la qualité de vos coutures, qui seront plus précises et régulières (en particulier les surpiqûres et les ourlets)

D’autres astuces pour confectionner des peluches

  • Réglez la longueur de point sur 1,5 : en piquant avec des petits points, vous obtiendrez une peluche plus robuste et des coutures plus lisses, sans bosse.
  • Investissez dans un fil de qualité, assez solide qui ne se cassera pas facilement.
  • Retaillez les marges de couture à 4 mm pour un rendu plus lisse
  • Crantez tous les coins comme sous les bras, au niveau du cou, aux extrémités des mains et des pieds pour là encore lisser l’aspect de la peluche.
  • Retournez les membres et les autres extrémités dans de retourner le corps, c’est plus facile dans ce sens.
  • Utilisez des petits morceaux de molleton à la fois pour remplir la peluche de façon uniforme et ferme, et pour éviter des bosses et des trous. Commencez par les extrémités et les membres puis le corps (depuis le haut vers le bas).
  • Découvrez comment faire des yeux globuleux pour les peluches
  • Utilisez si possible de la feutrine de laine pour les peluches
  • Découvrez comment coudre des yeux de peluches sécurisés
  • Découvrez comment confectionner des peluches qui font du bruit

Des patrons de peluches

Et maintenant, il est temps de coudre des peluches ! Voici des patrons et des DIY adorables :

Et vous, cousez-vous des peluches? Avez-vous des outils fétiches que vous utilisez pour les peluches? Lesquels? N’oubliez pas de partager  vos astuces dans les commentaires!

Qu'en pensez vous ?
  • Je vais le faire (52)
  • Pourquoi pas (5)
  • Bof (4)

A decouvrir aussi

Commentaires

  1. BRIER Sylvia a écrit le 10 juin 2017

    Un grand merci pour cette astuce très ingénieuse. C’est toujours un plaisir de vous suivre.

sur Facebook

  1. Nicole Gratiot Nicole Gratiot a écrit le 5 novembre 2014

    super idee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire