Couture en croix

Couture en croix

Une technique aux multiples usages pratiques !
La couture en croix est un point facile et très solide. C’est la façon la plus professionnelle et la plus solide d’attacher les sangles aux sacs, ou même à un tablier. Vous serez ravi.e d’avoir appris ce point 😉
C’est un point de renfort et, lorsqu’il est réalisé avec précision, il ajoute un joli détail.. Il s’agit tout simplement d’un rectangle cousu avec une croix en X dedans.

Il y a à vrai dire plusieurs façons de coudre en croix. Je vous en montre trois et vous trouverez plus bas les diagrammes pour les autres manières.

Généralement, le rectangle est quasiment aussi large que la sangle (prévoyez une marge de couture de 3 à 6 mm mais pas plus sinon, la sangle ne sera pas assez “collée”) et mesure jusqu’à 5 cm de haut (voir 7,5 cm mais pas plus car au delà, cette couture en croix devient moins solide)

Matériel nécessaire pour coudre en croix

Il vous faudra:

  • du fil standard tout usage
  • une aiguille universelle
  • Toutefois, dans les cas où la couture doit être plus solide, envisagez d’utiliser un fil de coton 30 ou un fil d’ameublement en nylon avec une aiguille de taille 16.

Couture en croix simple

Si vous débutez, vous pouvez dessiner le rectangle et la croix sur la sangle à l’aide d’un stylo effaçable.
En suivant les instructions de votre patron, placez la sangle dans la position indiquée, par exemple centrée sur une couture latérale ou parallèle à une poche.

Épinglez la sangle sur le tissu. Vous n’avez pas besoin de beaucoup d’épingles, une ou deux sur le bord inférieur et une ou deux sur le bord supérieur suffisent.

Enfilez votre machine avec du fil assorti ou du fil de couleur contrastée.
En fonction du tissu et de l’aspect final que vous souhaitez obtenir, vous pouvez décider d’augmenter la longueur du point.

Tournez le volant de la machine pour piquer l’aiguille dans un coin. Utilisez les repères du pied-de-biche et de la plaque à aiguille pour déterminer le point de départ ou partez de votre propre point de repère si vous l’avez tracé.
Veillez à ce que les fils soient longs de 10 à 12 cm. Commencez à piquer à partir du coin inférieur, sans faire de point arrière, en continuant sur un côté.

Arrêtez-vous, avec l’aiguille en position basse, au niveau du coin suivant.
Relevez le pied presseur et pivotez de 90˚. Piquez en travers pour former le haut du rectangle, en suivant la ligne tracée et en retirant les épingles au fur et à mesure.
Arrêtez-vous, avec l’aiguille en position basse, à 3 ou 6 mm du côté opposé (le rectangle doit être centré). Relevez à nouveau le pied-de-biche et pivotez à nouveau de 90˚.

Piquez le long du côté opposé, en arrêtant avec l’aiguille en position basse dans le coin inférieur.
Relevez à nouveau le pied-de-biche et pivotez à nouveau de 90˚.
Piquez en travers du bord inférieur, en complétant le rectangle et en revenant au point d’angle exact où vous avez commencé. Arrêtez-vous avec l’aiguille en position basse.
Relevez le pied-de-biche et pivotez de 45˚ pour que le pied-de-biche soit maintenant aligné sur la diagonale.
Piquez en diagonale à travers le rectangle, en vous arrêtant au coin opposé. Ne faites pas de point arrière.
Retirez le projet de la machine, coupez les fils en laissant environ 10 cm.

Replacez l’ouvrage sous le pied, introduisez votre aiguille dans le coin opposé et positionnez le pied de manière à créer la ligne diagonale qui s’entrecroise. Veillez à laisser assez de fils – environ 10 cm.
Piquez en diagonale à travers le rectangle, en vous arrêtant au coin opposé. Ne faites pas de point arrière.
Retirez l’ouvrage de la machine et coupez à nouveau les fils en laissant 10 à 12 cm.

Vous avez maintenant une couture avec des fils à nouer.
Pour sécuriser ces points de départ et d’arrêt, passez les fils sur l’envers avec une aiguilles et faites des nœuds. Coupez l’excédent de fil.

Encore plus facile, vous pouvez aussi retourner le projet sur l’envers et tirez sur le fil de canette jusqu’à ce qu’une boucle du fil de bobine apparaisse. Insérez une épingle dans la boucle et tirez sur ce fil.
Nouez les fils avec deux ou trois nœuds simples, en serrant le fil contre le tissu.
Coupez l’excédent de fil près du nœud.
Répétez l’opération pour finir votre couture en croix.

Couture en croix double, renforcée

Pour une couture en croix plus solide, on peut procéder en faisant une double piqûre en haut et en bas.
On procède comme précédemment mais on commence au niveau du coin supérieur gauche. Comme cette couture sera doublée, il n’est pas nécessaire de faire des points arrière pour commencer.
Piquez l’aiguille au point de départ et réduisez la longueur du point à 0,5 mm. Faites trois ou quatre points, puis re-réglez le point à la longueur souhaitée.

Cousez en haut. Arrêtez-vous dans le coin supérieur opposé. Avec l’aiguille en position basse, pivotez de 90˚. Piquez le premier côté, pivotez au coin inférieur, puis cousez en travers du bas.
Pivotez et cousez le deuxième côté, en terminant dans le coin supérieur gauche, là où vous avez commencé. Comme ci-dessus, arrêtez-vous toujours avec l’aiguille en position basse avant de lever le pied-de-biche pour pivoter.
Une fois le rectangle cousu, pivotez de 45˚ pour être aligné sur la diagonale et cousez en diagonale jusqu’à l’angle inférieur droit.
Pivotez pour que votre pied soit directement aligné sur la couture précédente.

Piquez sur le bord inférieur du rectangle, directement sur la piqûre précédente. Au coin inférieur opposé, pivotez à nouveau de 45˚ afin d’être aligné pour coudre en diagonale.
Cousez en diagonale jusqu’au coin supérieur droit. Pivotez et cousez le long du bord supérieur du rectangle – comme vous l’avez fait pour le bord inférieur.
Terminez dans le même coin supérieur gauche que celui où vous avez commencé.
Bloquez le point comme décrit ci-dessous ou nouez les fils de la couture comme décrit ci-dessus.

Utilisation d’un point d’arrêt pour sécuriser

Nouer les fils à la main permet d’obtenir une couture en croix propre, mais cela prend plus de temps.
Nous ne recommandons pas l’utilisation d’un point arrière traditionnel pour sécuriser votre couture ; l’aspect serait trop désordonné.

Mais si votre machine dispose d’une fonction de point d’arrêt, il s’agit d’une autre option. Toutes les étapes sont les mêmes que ci-dessus, en ajoutant simplement un point d’arrêt au tout début et en terminant par un point d’arrêt à la fin de la première ligne diagonale.
Commencez et terminez ensuite la dernière ligne diagonale par un point d’arrêt.
Coupez les fil aussi près que possible de la couture, au recto comme au verso.
Utilisez un fil assorti à la sangle dans ce cas, afin que les coins, qui seront plus épais, soient moins visibles.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Panier
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour en haut