Machines à coudre modernes vs vintage

Qu’est-ce qui est le mieux? une machine à coudre moderne ou bien une ancienne? Cela dépend en fait de vos besoins ! Il y a de bonnes raisons pour garder une machine à coudre vintage et d’autres pour acquérir une machine moderne et électronique. Voici par conséquent des arguments pour faire le choix entre machines à coudre modernes vs vintage!

Comment choisir entre machines à coudre modernes vs vintage ?

Tout d’abord, un petit point sur le mot « vintage » ! J’entends par vintage une machine à coudre relativement ancienne, tout en métal, solide et robuste mais sans électronique et avec peu d’options! Ceci étant dit, voici les pour et les contre de chaque type de machine à coudre :

Avantages d’une machine à coudre « vintage »

  • durable : ces machines ont été fabriquées pour durer des années
  • métalliques donc solides
  • mécaniques donc facilement réparables
  • même si elles ne sont pas faites pour les jerseys, elles peuvent piquer facilement les tissus épais et les épaisseurs
  • on peut en trouver des pas chères
  • et enfin, on évite de les mettre de remplir la décharge en cousant avec

Inconvénients d’une machine à coudre « vintage »

  • les pièces de rechange peuvent être onéreuses
  • la plupart n’offrent que le point droit, ce qui n’est pas idéal pour coudre les mailles
  • certaines ne sont pas faciles à manier par les débutants du fait des réglages à effectuer

Avantages d’une machine à coudre moderne

  • plus de gadgets comme la boutonnière automatique
  • vient avec une garantie (si achetée neuve)
  • en plastique donc plus légère et facile à transporter
  • les plus populaires bénéficient de vidéos sur youtube pour apprendre comment les les utiliser
  • certaines fonctionnalités rendent la couture plus facile, plus confortable (par exemple quand on a mal au dos ou au pied)

Inconvénients d’une machine à coudre moderne

  • les machines électroniques coutent plus cher à réparer
  • ces machines ne sont pas faites pour durer et donc ne sont pas « développement durable » du fait du packaging et de l’obsolescence programmée

Et vous, racontez-nous vos expériences avec une machine vintage et avec une machine moderne!!

Bonne couture !

Commentaires

  1. francoise simon says: a écrit le

    je possède les deux,mais j’utilise plus souvent la moderne

  2. Pauline anna says: a écrit le

    Après une Brother innovis 900 que j’ai du revendre (car trop compliquée pour moi et surtout qui n’acceptait pas les épaisseurs) je m’en demande quoi prendre.
    Je recherche une machine robuste, acceptant les épaisseurs sans soucis, et disposant de 10 à 15 points maxi .
    Pour un budget de 250€ Max de chez Max.
    Le choix est tellement large qu’en j’avoue être perdue (on m’avait offert la première pas besoin de chercher donc!). Auriez-vous des modèles chouchoux à me proposer ?
    Merci pour votre aide !
    Pauline

    1. Petit Citron says: a écrit le

      Le mieux est de faire des essais dans une boutique et poser des questions au vendeurs !

  3. Soulié says: a écrit le

    J’ai utilisé longtemps la SINGER PRIMA de ma mère et je n’ai jamais su faire les boutonnières au point de m’interdire tous les patrons avec ces fichues boutonnières. Il y a 2 ans j’ai craqué pour la JANOME EASY STRETCH un bonheur absolu, boutonnières parfaites… et un confort d’utilisation…

    1. perrine says: a écrit le

      Effectivement les modernes permettent plus de choses!

  4. Thifaine says: a écrit le

    J’ai une Bernina de 1971 (830 record) et une Bernina de 2021 (480), les 2 sont au top, même si au final la moderne est plus puissante et propose pas mal de possibilités en plus. Il faudrait d’ailleurs préciser que le fait que les machines modernes ne sont pas faites pour durer ne concerne pas toutes les marques. Les Bernina sont toujours faites pour durer.
    La mienne moderne est plus lourde que l’ancienne toute en métal pourtant elle est à peine plus grosse.
    A savoir également que les Bernina ont une tension universelle au top, qui permet de n’avoir à la régler que très exceptionnellement et que c’était déjà le cas sur la mienne de 71 ! Très sympas pour les débutant-e-s !

    1. perrine says: a écrit le

      Effectivement, certaines marques sont plus solides que d’autres!

  5. Philippe says: a écrit le

    Bonjour, pour moi c’est simple,
    plus c’est métal, moins ça casse.
    Plus c’est mécanique, moins il y a de panne.
    Plus c’est simple, plus c’est réparable (on trouve encore facilement des pièces pour des machine qui ont 60 ans et plus ).
    Plus c’est simple, moins ça se dérègle.
    Plus c’est lourd, moins ça vibre.
    En bref, une Singer 401G ou ses dérivées, de 1960 fait autant de points (du moins les points classiques) qu’une machine « simple » moderne. Entièrement mécanique, pas de pignons en plastique ou autre petites pièces qui vieillissent mal et qui sont introuvable. pas de pièces en tôle qui se tordent (de rire ou de peur) dès que l’on passe des épaisseurs
    Elle ne sont plus garantie, mais elles sont rodées, et on en trouve pour moins de 50 euros.
    Bref, pour se faire plaisir, une neuve avec plein de points, et un mode d’emploi épais comme une bible.
    Une ancienne pour durer et ne jamais (ou très peu) tomber en panne.

    amicalement
    Philippe

    1. perrine says: a écrit le

      Vous avez bien raison! l’idéal est d’avoir les deux 🙂

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.