Fabriquez des poids de couture

. poids-pyramidesUne fois le patron de couture coupé, vous devez le poser sur le tissu (éventuellement plié en deux) afin de couper les pièces dans le patron. Cette étape nécessite que le tissu soit bien à plat, ainsi que les morceaux du patron papier. En effet, c’est ainsi qu’on s’assure le plus de précision quant à la suite du projet. On peut s’aider d’épingles ou alors de poids. Comme leur nom l’indique sont des objets qui pèsent suffisamment lourds pour éviter au tissu et au papier de glisser. Et j’ai préparé un DIY pour coudre des poids de couture !
En effet, si on peut en acheter dans le commerce, on peut aussi en fabriquer soi-même à partir de chutes de tissus (ici un jean recyclé) et de riz (ou d’autres légumineuses sèches, lentilles, haricots…) donc pour trois fois rien.

Comment coudre des poids de couture ?

Vous trouverez ainsi dans la partie Patrons un tutoriel pour fabriquer des poids en forme de pyramide.

Si vous rencontrez des difficultés pour confectionner ces poids, laissez-nous un commentaire ci-dessous ou bien dirigez vous vers le forum de Petit Citron!

Et vous, avez vous déjà cousu des poids de couture? En utilisez-vous? Parlez nous de vos expériences dans les commentaires de ce billet!

Bonne couture 😉

Commentaires

  1. Margaux - Couture Débutant says: a écrit le

    Je dois dire que je n’utilise pas souvent de poids mais plutôt les épingles mais pour certaines matières c’est indispensable et c’est vraiment pas bête de les créer soit même !

  2. Annette Van Gyseghem says: a écrit le

    Ouille quel patron? Désolée, mais là il faudrait une petite formation……..

    1. Nathalie Cornero says: a écrit le

      Le patron que vous avez coupé et posé sur votre tissu, pour couper les piéces…. Les poids servent à maintenir le patron en place, car il y a des fois, les épingles peuvent faire des « trous » dans le tissu…. voilà !!

    2. Annette Van Gyseghem says: a écrit le

      Bien loin d’être une critique! J’ai cousu toute ma carrière et enseigné la couture , suivi de nombreuses formations.
      La précession a tjs été mon cheval de bataille, le bien fait aussi alors milles excuses pour cette déformation professionnelle!

  3. Joce Jocemieka says: a écrit le

    certaines font des coussins pour débuter dans la couture, moi j avais commencé par ces berlingots que j ai rempli de sable pour découper mes patrons

  4. Josée Cours-Couture says: a écrit le

    Surtout le tissu est en satin 🙂

  5. Nawal says: a écrit le

    Bonjour

    Je ne suis pas une professionnelle de la couture mais c’est un domaine que j’adore. Je trouve votre idée super intéressante. Merci

  6. Ada says: a écrit le

    Géniale cette idée ! je n’avais jamais pensé à çà ! Merci beaucoup !

    1. Petit Citron says: a écrit le

      avec plaisir!! Vous verrez, c’est vraiment pratique 😉

  7. andré says: a écrit le

    Bonsoir,

    chouette idée !

    merci

  8. LB says: a écrit le

    Il y a plus simple, plus rapide et moins encombrant : le Post-It en rouleaux ou le Scotch amovible (alias Removable). Après avoir enlevé le dispositif, on les colle quelque part et on les récupère pour le projet suivant : ils tiennent vraiment le coup sur la durée (coller, décoller, recoller, redécoller, rerecoller, reredécoller, etc)

  9. Pascale57 says: a écrit le

    Bonjour, très bonne idée, que ces berlingots en tissu. Personnellement, comme je fais du cartonnage, j’utilise les poids qui sont très lourds. Je vais confectionner ces berlingots, Merci pour l’idée et le tuto.

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.