Coudre dans un espace commun

couture-salle-manger

Peu d’entre nous ont la chance d’avoir un espace dédié à la couture, un espace atelier où laisser sa machine à coudre déballée, les tissus… Est-ce votre cas ou bien êtes vous une couseuse nomade, qui bouge son matériel de couture de la cuisine au salon, qui range quand il est l’heure de manger ou de faire les devoirs car elle doit coudre dans un espace partagé?
Si vous habitez un petit espace, un appartement ou une petite maison de ville, comment faites vous pour coudre sans envahir tout l’espace ?
Voici quelques astuces pour coudre dans un espace partagé avec d’autres personnes :
crédit photo Pure Inspiration

1. Un matériel transportable

Ce qui est le plus difficile, quand on travaille dans une pièce familiale, c’est de devoir tout ranger vite quand on a besoin de la table pour dîner ou pour une autre raison; il faut pouvoir tout déballer quand le champ est libre et tout ranger quand nécessaire.
Pour cela, utilisez un bocal en verre pour y glisser votre mètre ruban, les ciseaux, le découd-vit, des stylos effaçables c’est à dire tous les outils indispensables. Concernant le projet de couture sur lequel vous travaillez, utilisez une boite à chaussures ou un panier ou encore un sac pour le transporter. Vous y mettrez le tissu, le patron, le fil et la fermeture Eclair
Il vaut mieux également posséder une machine à coudre légère pour la sortir et la remettre à sa place facilement. Si votre machine est plutôt lourde, trouvez un endroit pour la ranger pratique. Ainsi vous éviterez de vous faire mal au dos quand vous la prendrez.

2. Un matériel joliment rangé

Si vous stockez vos tissus et autres outils dans la salle à manger ou le salon, faites en sorte que cela soit esthétique pour que votre matériel se fonde dans la déco de la pièce… et que personne ne puisse se plaindre du bazar. Par exemple, si vos tissus sont sur une étagère, organisez-les par couleurs. Pour les bobines de fils, investissez ou fabriquez un porte-bobines. Si vous possédez un mannequin de couture, parez-le de votre plus belle création.

3. Un environnement tenu propre

Quand on coud, c’est vite le bazar ! Si on ne fait pas attention, on se retrouve avec des bouts de fil partout, des bouts de tissus… Alors, essayez de ranger au fur et à mesure. Munissez-vous d’une poubelle pour la placer juste en dessous de votre machine à coudre. Vous jetterez les chutes de tissus, de fils directement. Essayez de couper vos tissus dans une pièce carrelée, pour éviter de devoir passer l’aspirateur sur la moquette (vous voyez pourquoi ! il m’est arrivé d’aspirer les fils un à un…)

4. Un matériel bien organisé

Stockez votre matériel en ordre pour retrouver facilement ce dont vous avez besoin et de sorte à ne pas devoir tout sortir et mettre sens dessus dessous. Par exemple, gardez vos patrons dans des classeurs ou des boites en plastique, à glisser dans votre étagère. Une boite à couture avec tiroirs est également pratique pour y glisser boutons pressions, enfile-aiguille et autres menus outils.
Vous pouvez même conserver des chutes de tissu dans des jolis sacs, en les triant par couleur et glisser votre tapis de découpe sous le canapé.

5. Une couture régulière

Coudre dans le salon ou la salle à manger ou encore dans la cuisine signifie que vous ne pouvez pas forcément vous installer pour longtemps mais au contraire que vous devrez peut-être coudre par tranche de 15 ou 30 minutes. Mais que cela ne vous empêche pas de coudre ! Même 15 minutes vous permettent d’avancer dans un projet de couture.

Et vous, avez vous des conseils pour coudre dans des lieux de vie commune? Quels sont-ils? Partagez-les dans les commentaires!

A decouvrir aussi

Commentaires

  1. cannelles says: a écrit le

    J’etait a l’étage avec mes 3 machines mais mon homme m’a fait descendre
    dans la salle commune
    mais je trouve que c’est le bazar y a toujours des bobines,ciseaux ruban etc qui traines …

    1. Petit Citron says: a écrit le

      Remontez !!!! ;)

  2. Cousette says: a écrit le

    J’habite un habitat partagé avec 2 autres familles, et nous avons un salon commun au-dessus duquel il y a une mezzanine ! Nous l’avons dédiée à la couture et aux activités manuelles des enfants. C’est le paradis, je peux donc laisser mon travail en plan et avoir une grande table de coupe (même si j’aime toujours autant m’étaler par terre). Par chance mes deux voisines rangent facilement leurs affaires (moi j’ai encore des efforts à faire) !
    Cet espace me permet vraiment de coudre beaucoup plus qu’avant ! Je peux y aller pour 3h ou 1/2h, sachant que je devrai juste ranger sommairement l’espace… De plus, nous avons nos tissus respectifs dans des caisses transparentes, ce qui permet de toquer chez l’une ou l’autre si un petit bout de tissu nous tente, ou si il nous manque un bout de scratch !
    En ce moment, j’y vais tous les soirs, avec le babyphone en poche, histoire d’être réactive si ma fille pleure dans sa chambre !

    1. Petit Citron says: a écrit le

      Sympa cette organisation !!! Vous préparez Noël?

    2. cousette says: a écrit le

      Je ne prépare pas encore Noël, plutot des cadeaux de naissance et des petites bidouilles pour le quotidien de ma fille… Mais merci de me faire penser aux cadeaux de noel qui vont arriver rapidement ! ;-)

  3. Mamichantal says: a écrit le

    MAC et surjeteuses sont sur une ancienne table de ferme dans la pièce à vivre. Dans les tiroirs : les bobines de fil, la boite à canettes…..
    dans des boites rondes en plastique transparentes( boites à bonbon vides!)
    1 pour les rubans, 1 pour les biais, 1 pour les élastiques, les boutons dans une boite en bois avec le dessus en verre et séparées en 3 cases, pour ceux des enfants dans un bocal en verre avec bouchon en liège !
    dans une chambre d’amis une armoire 1 porte avec 2 tiroirs : sur les étagères : les tissus rangés et dérangés régulièrement…..
    dans 1 tiroir : pince pour pression et pressions, cônes de fil pour la et ds le 2 ème tiroir les patrons dans des grandes enveloppes de papier kraft où je note le contenu sur 1 face et sur le bord afin de voir l’intitulé sans tout sortir !
    bref je m’y retrouve !
    quand j’ai du monde la table de ferme fait partie du décor et les copines viennent toujours regarder le travail en cours !

  4. servane says: a écrit le

    Moi, c’est dans le salon. J’essaie de ranger de temps en temps (avant que mon chéri ne pète un câble).
    Quelques astuces de rangement, en photo chez moi :
    http://apointsfermes.eklablog.com/mon-atelier-a106019076

  5. Lujayne says: a écrit le

    Article très intéressant avec plein d’astuces !!! J’ai la chance d’avoir depuis deux ans un espace « à moi » sur lequel je peux tout laisser en plan, mais j’ai longtemps cousu sur la table de la salle à manger donc l’article me parle beaucoup :) Et je continue à stocker mes tissus dans la salle et à découper mes patrons sur la table du salon, donc mon tapis de coupe trône donc à demeure sur cette table, je ne l’enlève que quand on a des invités… Et c’est vrai que la petite boite dans lequel on a tout son matériel de coupe, c’est vraiment pratique à transporter d’une pièce à l’autre… ! Et la plus grande boite dans lequel on met le tissu du projet en cours, les fournitures, le patron… ça aussi, c’est du temps gagné et du rangement en plus !

  6. kocotte says: a écrit le

    article très intéressant. j’ai un espace couture qui n’est pas très fonctionnel. Mon projet pour 2014 c’est tout d’abord de déstocker tissus et founitures, puis de réaménager la pièce

    1. perrineco says: a écrit le

      Bon courage ;)

  7. estelle says: a écrit le

    je n’ai pas d’espace de couture, la table de la salle à manger est pratique
    j’ai aussi investi dans une caisse de bricolage pour les bobines et tout le petit matériel,en dessous un tiroir basculant pour les patrons. le tissus dans un grand cabas et les chutes dans un autre.

  8. litzapélion says: a écrit le

    je n’ai hélas pas d’espace pour coudre et laisser tout en plan. Je couds sur la table de la salle à manger le plus souvent quand ma fille est à l’école ou pendant la sieste. Je range mes tissus dans l’armoire dans des cartons à la verticale pour avoir une vue d’ensemble et par couleurs en attendant d’avoir plus de place, les chutes idem dans des boites à chaussures même chose pour la mercerie (les rubans sont par couleur dans de toutes petites boites au couvercle transparent)et les projets en cours ; j’ai aussi une boite à couture à compartiments mais ça déborde vite les patrons sont dans des portes documents pour ceux que j’utilise le plus souvent les autres classés dans des pochettes plastiques transparentes et classeur par thème et catégorie. Ma machine est en permanence dans un coin de la salle à manger tout près de la table car très lourde et le projet et matériel de base sont tous près dans la bibliothèque (je m’étale doucement dans tout l’espace de rangement du bas qui est doté d’une porte). A faire : acheter une petite table pour la machine si possible avec un tiroir et peut être reprendre l’idée de la boite de bricolage lue plus haut pratique quand je prends mes quartiers d’été et doit transporter mes petits trésors

  9. Delph says: a écrit le

    J’ai la chance d’avoir un placard dans lequel je range tous mes tissus mais quand je me lance dans un projet, je fais une présélection des tissus que j’emmène ensuite dans la salle à manger, à la lumière… et à partir de là ça devient la catastrophe car il y en a partout !!!
    Ma machine est installée sur une petite table réservée à la couture dans ma salle à manger. cela me permet en effet de faire une simple couture le matin si je suis prête en avance ou le midi sans avoir à tout sortir et c’est vraiment très pratique. Quand j’ai du monde, je mets tout ça en ordre – plus ou moins – et ce n’est pas si laid que ça, en tout cas à mon gout :-)

  10. Eglantine says: a écrit le

    A la base, j’ai une pièce pour stocker les tissus, et une pièce où je peux coudre. Mais au final, je suis souvent installée sur la table de la salle à manger. Il m’arrive aussi de devoir tout transporter pour aller coudre en groupe, que ce soit en asso ou juste chez des amies.

    1 – pour le matériel, j’ai investi dans un vanity type bricolage, qui ferme bien (pas question que tout tombe par terre quand on tient par la poignée du haut), et je me suis fait une housse de transport pour la MAC avec des poignées assez longues pour la mettre sur l’épaule, ce qui me paraît moins lourd qu’à bout de bras. J’y mets la MAC, mais aussi la rallonge et la multiprise. Et pas seulement pour le transport: aussi pour mettre la MAC à l’abri des poils de chiens quand je dois libérer la table. Je me suis aussi fait des cabas et sacs de différentes tailles, toujours avec des poignées assez longues, pour contenir en une fois le vanity + les explications + le tissu du projet.

    2 – là j’ai plein de progrès à faire. Le problème, ce n’est pas seulement que ce soit joli et rangé, c’est qu’il faut aussi – et surtout – que ce soit pratique et rapide, sinon ça ne tient pas rangé longtemps. Je suis encore en train de chercher la bonne façon de faire, parce que ce que j’ai essayé pour le moment n’est pas génial… Et mon stock de tissus est tellement hors contrôle, que chaque saison je fais une pré-sélection des tissus que je compte travailler, avec la mercerie et les patrons associés. Tout ça se retrouve dans le salon, là où je travaille. Bien sûr, viennent s’ajouter les nouveaux achats, qu’on se promet de ne pas faire tant qu’on a pas fini ce qu’on a en tête, mais qu’on fait quand même parce que bon, là, ils étaient trop beaux… Et en fin de saison (ou même avant), ça devient vraiment trop horrible. Mais promis, un jour, j’arriverai à gérer comme il faut…

    3 – quand je coupe ou couds, je garde toujours une petite poubelle à portée de main. Je ne peux rien faire tomber par terre, parce que sinon je peux compter sur les chiens et le chat pour tout disperser rapidement. Même ce qui est sur la table, avec le chat, doit être relativement fixe si je ne veux pas qu’il joue avec. Donc même pour les bobines, les épingles, les crayons, les canettes etc, je dois ranger au fur et à mesure.

    4 – tout à fait d’accord. J’ai aussi investi dans 4 petites boites transparentes pour y ranger les bobines (par couleurs). Je suis une grande adepte des boites transparentes pour la mercerie, parce que ça permet de voir rapidement ce qu’il y a dedans tout en gardant un système qu’on peut facilement déplacer, ranger, superposer… Pour les chutes, à part les très grandes que je garde, et les minuscules qui vont à la poubelle, je stocke ça dans des grands sacs en plastique. Quand je commence à en avoir trop, je refais un léger tri, et j’en donne une grande partie, parce que je sais que je n’aurai jamais le temps de retravailler ça.

    5 – même en ayant la MAC sur la table en permanence, ça ne veut pas dire qu’on a plein de temps à chaque fois. Mais ça permet en effet de poser 2 ou 3 épingles, faire une couture, coudre un bouton ou autre, sur de toutes petites séances.

    1. perrineco says: a écrit le

      Merci pour toutes ces bonnes idées!

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.