Comment teindre du tissu naturellement

Teignez-vous souvent du tissu? Cela m’est arrivé pour donner une nouvelle vie à des langes ou bien à une tour de lit initialement blanc et je trouve que les teintes obtenues étaient vraiment jolies. Mais les teintures que j’ai utilisées étaient chimiques et la prochaine fois, je tenterai de faire une teinture naturelle. J’avais déjà listé quelques recettes de teintures naturelles.
Voici quelques astuces, quelques informations complémentaires :

Sur quels tissus peut on teindre de façon naturelle?

On ne peut pas teindre tous les tissus avec des matériaux naturels : ceux que l’on peut teindre le mieux sont ceux qui sont également d’origine naturelle. Coton, soie, laine, lin se teindront le plus facilement. Les mélanges synthétiques vont aussi accepter la teinture mais seront plus clairs. Si vous n’êtes pas sûr, et que vous ne voulez pas prendre de risque, essayez de faire un test sur une chute de tissu (notamment pour la quantité de « teinture », de végétal, à utiliser)
Si vous souhaitez teindre un vêtement,vous pouvez aussi faire un test avec un bout de coton de la même couleur.

Quels végétaux naturels utiliser pour teindre

Tous les matériaux naturels vont teindre du tissu et certains donnent une couleur totalement différente de ce qu’on pourrait penser. Voici une liste de couleurs et les végétaux  qui donneront des teintes dans cette couleur :

  • Orange: carottes, chrysotriche dorée, peaux d’oignons
  • Marron: racines de pissenlits, écorce de chêne, coquilles de noisettes, thé, café, glands
  • Rose: baies, cerises, roses rouges et roses, peaux et noyaux d’avocats
  • Bleu: indigo, guède, chou rouge, baies de sureau, myrtilles, raisins rouges, écorce de cornouiller
  • Marron rouge: grenades, betteraves, bambou, hibiscus (les fleurs rouges), sanguinaire
  • Gris noir: mûres, racine d’iris
  • Rouge violet: baies de sumac rouge, feuilles de basilic, hémérocalles, baies de teinturier,
  • Vert: artichauts, racines d’oseille, épinard, feuilles de menthe poivrée, mufliers, lilas, herbes, orties, bananes plantain, feuilles de pêches
  • Jaune: feuille de laurier, soucis, pétales de tournesols, fleurs de pissenlit, millepertuis perforé, paprika, curcuma, feuilles de céleri, brindilles de lilas, racines de carotte sauvage, racines d’epine-vinette,

Attention: utilisez des végétaux mûrs, et frais et non pas des végétaux séchés. Ces derniers donneront généralement des couleurs plus claires, plus ternes voire pas du tout de couleur. Hachez le végétal pour obtenir plus de surface. Si la plante est dure, écrasez-la avec un marteau pour la rendre fibreuse. Si vous savez que vous n’en trouverez pas plus tard, vous pouvez aussi la hacher puis la congeler (cela marche très bien pour les orties). N’oubliez pas de bien étiqueter dans le congélateur !

Préparez votre tissu

Avant de commencer à teindre, il faudra laver le tissu. Ne le faites pas sécher, le tissu doit êter humide. Ensuite, préparez le fixateur : pour les baies, prenez du sel et pour les autres plantes, utilisez du vinaigre. Voici les quantités :

  • Sel: dissoudre ½ tasse de sel dans 8 tasses d’eau froide
  • Vinaigre: mélanger 1 dose de vinaigre blanc dans 4 doses d’eau froide

Placez le tissu humide dans le fixateur pendant une heure. Rincez avec de l’eau froide. Vous pouvez à présent teindre le tissu.

Teindre le tissu

Avant de commencer, recouvrez votre plan de travail avec du papier journal. Vous pouvez aussi protéger le plan de travail avec des sacs en plastique (comme des sacs poubelle) qui seront plus étanches. Portez des gants en latex ou de ménage pour ne pas teindre vos mains.

Préparez la teinture :

  1. Placez le végétal dans un large récipient en acier inoxydable ou en verre. Attention, la teinture peut tâcher votre matériel.
  2. Remplissez le récipier avec deux fois plus d’eau que de végétal.
  3. Faites mijoter pendant 1 heure environ pour obtenir une couleur foncée.
  4. Egouttez le végétal et reversez le liquide dans le récipient.
  5. Disposez doucement le tissu dans la teinture et faites bouillir doucement. Faites mijoter une heure environ, en remuant de temps en temps.
  6. Vérifiez :  souvenez vous qu’il sera plus clair quand il sera sec. Au bout d’une heure, vous devriez avoir une jolie couleur, mais les teintes plus foncées sont obtenues en laissant le tissu plus longtemps dans la mixture, voire toute une nuit. Au bout d’une heure, éteignez le feu puis laissez le tissu dans le liquide chaud aussi longtemps que nécessaire.
  7. Quand vous avez la couleur que vous souhaitez, sortez le tissu et lavez le à l’eau froide. Comme avec de la teinture synthétique, l’eau sera colorée au début, le temps que l’excès de teinture soit évacué.
  8. Laissez sécher comme d’habitude.

Avec ces conseils, vous devriez pouvoir tout teindre! Vous nous raconterez vos expériences?

Plus de DIY de teintures

Vous pourrez également consulter les articles :

Et vous, avez-vous déjà teint avec des matières végétales?

A decouvrir aussi

Commentaires

  1. myriam masselin a dit : a écrit le

    de superbes idées et conseils merci !

  2. marie a dit : a écrit le

    Coucou! Très intéressant ton article. J’ai une petite question; je suis peut être un peu bête, mais est-ce que ça ne marche qu’avec des tissus blancs? Comment peut-on reteindre, mettons du coton, mais déjà teint, faut-il le déteindre à l’avance? :o

  3. THE TP MASTER a dit : a écrit le

    c’est pour mon TPE les gars j’espère ca marche !

  4. Ellen a dit : a écrit le

    Bonsoir, moi j’avais testé avec des pelures de carottes violettes mais ça n’a pas tenu.

    1. Petit Citron a dit : a écrit le

      Peut être un problème de fixateur? avais tu mis du vinaigre par exemple?

  5. Michèle Berteau a dit : a écrit le

    ha voilà , j’ai retrouvé une tite photo

  6. Michèle Berteau a dit : a écrit le

    oui avec du thé, du curcuma, du bissap et de la lavande. Tout ça sur de la laine !!!

  7. Karine Spinner a dit : a écrit le

    Oui, et cela donne des couleurs magnifiques! Mais attention, bcp de fleurs ou légumes à jus très colorés ne teigne pas durablement et laissent simplement des gris délavés si on n’à pas les bons mordants.
    Essayez les fanes de carottes, les feuilles d’artichaut, les pelures d’oignon, le thé, l’écorce ou les feuilles de châtaigner, les fleurs de rose trémière très foncées, les baies de sureau noir, la fleur d’aigremoine ou de pissenlit.
    Pour les parisiens, allez visiter le jardin botanique du jardin des plantes: il y a de nombreuses tinctoriales, dont bcp ont aussi des vertus médicinales, d’ailleurs !

  8. Stitching up Paris Needlecraft Tours a dit : a écrit le

    Avec les pelures de oignon et alun comme fixateur . Il faut faire des tests parce que souvent les teintures naturelles ne resistent pas à la lumière et palissent vite.

  9. Zolla a dit : a écrit le

    Ok, mais la pure laine on ne peut pas la faire bouillir ! Comment faire ?

  10. Rachel Junca a dit : a écrit le

    J’ai déjà fait avec les élèves juste pour tester : le chou rouge, l’oignon, les pissenlits… ^_^

  11. Laureline Poiret a dit : a écrit le

    J’aimerais vraiment me lancer un jour…

  12. Liliane Turchi a dit : a écrit le

    Avec des restes d’épices … que nous avons dans nos placards et souvent passées de date ;) un moyen de les recycler …

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.