15 astuces pour coudre facilement du tissu coupé dans le biais


crédit photo Sew Vera Venus

Coudre dans le biais peut parfois poser problème. En effet, les pièces de tissu coupées dans le biais peuvent se détendre, s’étirer plus facilement : vous obtiendrez ainsi des vêtements qui épousent mieux les formes et confortables mais l’assemblage peut être plus difficile car les bords sont trop souples.
De même, assembler des pièces coupées dans le droit fil avec des pièces coupées dans le biais peut donner des coutures gondolées, plissées.

Il existe néanmoins des astuces pour réussir à coudre des pièces de tissu coupées dans le biais :

  1. Choisissez le bon tissu: il doit être assez léger, avec un joli tombé.
  2. Stabiliser : utilisez un stabilisateur pour tissu s glissants
  3. Suspendez les pièces pour qu’elles se détendent : après avoir coupé le tissu, suspendez les pièces toute une nuit. De même les coutures qui semblent plissées se détendront après 24 h si vous suspendez le vêtement. C’est également très important avant de faire un ourlet, sous peine de se retrouver avec un ourlet inégal.
  4. Utiliser des poids et non pas des épingles lorsque vous coupez les pièces dans le tissu. N’hésitez pas à en utiliser beaucoup ! Le tissu sera ainsi plus stable.
  5. Ne tirez pas sur le tissu quand vous le coupez sinon vous le déformerez.
  6. Etalez le tissu sur une grande surface pour n’avoir pas à le bouger quand vous coupez les pièces. Laissez le également se « reposer » trente minutes après l’avoir étalé et avant de le couper.
    Vous pouvez également l’étaler sur du papier de soie et couper le tissu avec le papier de soie pour rendre le tissu plus rigide, plus raide.
  7. Ne pliez pas le tissu pour le couper : coupez chaque pièce individuellement. Pour les pièces qui doivent être coupées sur la pliure, recopiez le patron et assemblez-le à son double avec du ruban adhésif. Sinon, le tissu d’en dessous glisse et les pièces ne sont plus précises.
  8. Utilisez un cutter rotatif pour couper plus facilement et plus précisément.
  9. Reportez les repères avec un feutre effaçable plutôt que de faire des encoches aux ciseaux.
  10. Bâtissez : si vous utilisez des épingles, prenez-en des fines et épinglez régulièrement sans tirer sur le tissu. Mais c’est encore mieux de bâtir même si cela prend plus de temps.
  11. Faites une couture de soutien notamment le long des courbes (emmanchures, encolures) juste après avoir coupé les pièces et avant de les suspendre pour la nuit.
  12. Aiguille et fil : utilisez une aiguille neuve, très fine et choisissez un fil adapté au tissu. Si le tissu est fin, utilisez du fil fin et vous pouvez également coller un morceau de ruban de masquage sur la plaque à aiguille pour éviter que le tissu ne soit aspiré par en dessous (levez et baissez l’aiguille plusieurs fois pour faire un trou assez grand toutefois).
  13. Utilisez un point zigzag : avec certains tissus, il est préférable de faire des points légèrement zigzag, comme pour le jersey. Dans tous les cas, faites des tests en piquant le tissu dans le biais pour régler la bonne longueur de points.
  14. Piquez dans le bon sens : cousez de l’ourlet vers la taille; si vous piquez dans l’autre sens, vous allez étirer le tissu.
  15. Ne tirez pas sur la couture quand vous piquez le tissu.

Et vous, avez-vous d’autres astuces?

A decouvrir aussi

Commentaires

  1. Janie says: a écrit le

    toujours de très bon «  » trucs «  » !! merci

  2. Funnycath says: a écrit le

    Pratique, patience,faire et défaire… et surtout de belles finitions : coutures propres, invisibles, surpiqures, boutons recouverts de tissu, belles boutonnières, étiquettes personnalisées… autant de détails qui font le charme et la qualité d’un vêtement.
    Bon courage !…

  3. cassoue says: a écrit le

    Bonjour,
    L’astuce du stabilisateur n’est pas mal. C’est vrai que c’est très énervant de travailler sur un tissu glissant.
    Pour ma part, je ne tire jamais aussi le tissu. Je mets aussi des poids et je coupe pièce par pièce. J’épingle quand mème mes pièces avec le patron et je découpe mon tissu bien à plat en essayant de ne pas le bouger.
    C’est la galère. Il faut aller lentement et consciencieusement. Un tissu qui glisse est un tissu fluide qui bien coupé donnera un très beau rendu.
    Le coton ne glisse pas, mais n’a pas un très beau rendu suivant le modèle que l’on veut obtenir. On ne peut pas tout avoir !!!!

  4. cordiez bernard says: a écrit le

    bonjour à tous et toutes, et bonne fête à toutes les mamans.
    bernard.

  5. ennovy says: a écrit le

    Bonjour,
    Merci pour ces explications. Je coupe les tissus glissants avec des ciseaux japonais microdentés de la marque Sencix, en vente chez Hamon (par correspondance aussi). Idéal pour les soies, les mousselines etc….., le tissu ne bouge pas lors de la coupe.

  6. Sophie says: a écrit le

    C’est exprès l’anglais au point 1?

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.