89

Ce que j’aurai aimé savoir quand j’ai commencé à coudre : un mini dictionnaire de couture

Quand on déplie un patron de couture et qu’on commence à lire les explications, on se dit que pour coudre il faut maitriser un certain langage ! Bâtir, biais, froncer, droit-fil…. autant de mots qu’un débutant en couture ne connait pas forcément.
Alors, voici une liste de mots les plus couramment utilisés dans le monde de la couture, avec leur définition ! La liste est classée par ordre alphabétique et est loin d’être exhaustive. Mais elle comporte les principaux mots à connaitre pour quand on veut coudre.
Si certains mots manquent à l’appel, consultez le lexique de Petit Citron et si là encore vous ne trouvez pas une définition, laissez un message dans les commentaires!

Un mini dictionnaire de couture, pour quand on débute

Aisance : largeur ajoutée aux mesures du corps afin que le vêtement tombe bien, qu’il ne serre pas quand il est fermé et qu’il soit confortable à porter.

Bâtir:  coudre temporairement, à la main ou à la machine, pour maintenir assemblées des pièces avant de les coudre de façon définitive.

Biais:  bande d’étoffe coupée en diagonale utilisée pour border des tissus en guise d’ourlet. On parle également du biais pour désigner le sens du tissu à 45° du droit-fil.

Cranter : couper le bord du tissu perpendiculairement à une couture courbe en général, pour donner plus de souplesse à celle-ci.  Il faut donner des petits coups de ciseaux  tous les 3 cm environ, en s’arrêtant à un millimètre de la couture.

Droit fil : sens des fils dans le tissage d’un tissu selon lequel on doit couper un patron de couture.

Encoche ou Cran d’assemblage : petit dessin en forme de V, situé sur les contours d’un patron de couture, utilisé comme repère pour aligner et assembler les pièces.

Entoilage : thermocollant ou non, l’entoilage est un renfort qui double les parties d’un vêtement soumises à des tensions, comme les cols, les poignets, les ceintures, les boutonnières et les poches.

Epingler : placer des épingles sur la ligne de couture avant de piquer à la machine ou pour faire des essayages.

Froncer : resserrer un morceau de tissu en créant des plis non marqués. Cette technique est par exemple utilisée pour donner de l’ampleur à un vêtement notamment au niveau des manches ou pour fixer une jupe à un corsage.
La méthode la plus simple consiste à bâtir une couture avec un point droit et de tirer dessus pour plisser le tissu.

Lisière : bord fini d’une pièce de tissu. Usuellement un tissu présente deux lisières.

Longueur de point:  un point de couture peut être plus ou moins long, en fonction des réglages de la machine à coudre. On utilise des longs points pour bâtir par exemple et des points courts dans les courbes.

Ourlet:  rentré cousu au bord d’une étoffe pour l’empêcher de s’effilocher.

Pied presseur : élément de la machine à coudre qui s’abaisse sur le tissu pour le maintenir en place et qui permet de guider l’aiguille à travers le tissu. Il est également appelé « pied de biche ».

Pince: couture qui sert à ajuster un vêtement. Pour réaliser une pince, on pli le tissu endroit contre endroit puis on pique de façon à « pincer » le tissu.

Pli : ligne sur le tissu, obtenue en pliant le tissu et en le repassant.

Point zig-zag : point en forme de chevron effectué à la machine à coudre.

Retailler : action de couper le tissu, au delà d’un piqûre pour diminuer la largeur des valeurs de couture

Surfiler: faire une série de points à cheval sur le bord du tissu pour l’empêcher de s’effilocher.On peut surfiler à la main ou à la machine en utilisant le point zig-zag.

Surpiqure : couture visible, située à quelques millimètres de la couture d’assemblage, pour décorer ou renforcer une zone.Tension:  réglage de la machine à coudre qui permet d’obtenir des points réguliers, ni trop lâches ni trop serrés. On doit régler la tension en fonction du fil et du tissu.

Valeur de couture (ou marge de couture) : surplus de tissu entre le bord du tissu et la piqûre. Elle peut être ou non comprise dans les patrons. Si elle n’est pas comprise, elle doit être rajouter et dans ce cas,vous devez couper le tissu à 1 cm du bord du patron (pour une valeur de couture de 1 cm)

Encore une fois, si vous ne connaissez pas la définition d’un mot de couture et qu’il n’est pas non plus dans le lexique, laissez un message dans les commentaires!

Commentaires

  1. Myriam says:

    Carine, je pense que cet article va te plaire

  2. laetitia says:

    Super utile pour moi qui débute dans la couture. Merci beaucoup.

    1. Petit Citron says:

      N’hésitez pas, si vous avez des questions!!

Commentaires sur Facebook

  1. Nelly : un article qui peut t’interesser. Toute la page petit citron, je te la conseille.

    1. Nelly Belly Nelly Belly says:

      Merci beaucoup Isabelle

  2. Super bonne idée, merci bcp !

  3. Virginie Tizon c est pour nous !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire