Interview: Laëtitia Gheno

livre-creations-couture-lgheno
Créations en couture pour p’tits loups et grands rêveurs

Avec le jeu concours du mois de septembre, je n’ai pas eu le temps de publier l’interview à laquelle Laëtitia a bien voulu répondre. Je l’ai interrogée dans le cadre de la sortie de son dernier livre Créations en couture pour p’tits loups et grands rêveurs, que j’avais présenté ici. Et depuis, elle a sorti un nouveau livre, pour vos enfants et vous: Victor et Lili, qu’elle décrit sur son blog.
Je pense que bon nombre d’entre vous la connaissent et j’espère que vous en apprendrez un peu plus sur elle au travers de cette interview :

Laëtitia a répondu avec gentillesse à toutes mes questions pour nous permettre d’en savoir un peu plus!

Laetitia-Gheno-portraitPetit Citron: Parlez-nous de tes livres: Qu’est ce qui t’a inspirée?
Laëtitia:Pour mon dernier livre, ce qui m’a le plus inspiré, ce sont mes enfants. Je les regarde jouer, évoluer, seuls ou ensembles et les idées germent.
Souvent, je raconte des histoires à mes plus grands, inspirées de mon enfance avec ma grand-mère et mon grand-père qui étaient fermiers. Parfois, à partir de ces récits, on invente, on délire, on imagine…Et des personnages naissent dans nos têtes !
J’ai toujours un ou plusieurs carnets de croquis dans mon sac, alors dès que je pense à quelque chose, je fais un croquis rapide. Et puis le soir, quand la maison est calme, je les ouvre et les idées se re-mélangent et  en fabriquent d’autres !
Je couds souvent très tard, j’aime le silence de la nuit et puis c’est un peu comme le soir de noël à chaque fois : un doudou, un sac ou un objet nait entre mes main et au petit matin : mes enfants le découvrent ! D’ailleurs, je sais tout de suite si c’est bien ou pas avec eux !
Pour le dernier livre, je me suis fait une liste de ce que je voulais faire et puis au fil des mois, la liste s’est agrandie, j’ai abandonné certains projets au profit d’autres. Les doudous par exemple n’étaient pas les mêmes sauf le loup ! Le loup et moi, c’est une grande histoire. J’ai toujours aimé les loups gentils ! D’ailleurs, pour ceux qui connaissent bien les loups, ce ne sont pas des animaux méchants, ils sont simplement sauvages, différents de nous ! L’image du loup me sert à parler de la Différence en générale comme dans le petit livre « Victor et Lili » qui est destiné aux plus jeunes.
Oh je sais que mes doudous ne changeront pas les mentalités mais s’ils apportent gaieté, douceur et couleurs dans la vie de ceux qui les fabriquent alors je serai contente !

PC: Comment naissent tes modèles?
Laëtitia: Je crois que chaque modèle a demandé quelques bons mois de grossesse !. D’abord dans ma tête, puis sur mon carnet de croquis, puis vient le dessin du patron, le test du patron qui termine parfois dans la corbeille à papiers (sourire). Et puis le choix des tissus, la couture, le Résultat final. Certains modèles ont nécessité plusieurs essais et d’autres ont eu un accouchement très facile, du premier coup !!! (lol). Le renard par exemple a été pensé dans la journée, autour d’un thé avec une amie très proche qui est aussi la maman de plusieurs enfants et il est né dans la nuit suivante !

Laetitia-Gheno-victor-liliPC : Comment as-tu appris à coudre?
Laëtitia: Quand j’étais petite, ma maman cousait mais elle ne voulait pas que je me serve de sa machine. Il faut dire que j’avais une grosse tendance à tout casser ! Je l’ai souvent regardé faire, parfois, j’avais le doit d’essayer avec elle. Et puis quand j’étais au lycée, elle m’a acheté une machine d’occasion. J’ai fabriqué des coussins et quelque rideaux, rien de plus. J’ai ressortie cette machine quand j’ai eu mon fils, il y a 8 ans. J’ai cousu des coussins et des rideaux encore une fois ! Et un jour, j’ai eu envie d’un sac alors je me suis lancée sans réfléchir ! Il n’était pas très droit mais c’était ma création et quel plaisir ! Depuis ce jour, je n’ai plus eu envie d’arrêter !
Et c’est justement ce plaisir du « c’est moi qui l’ai fait » que je veux partager !
Je suis persuadée que la couture est un vrai remède contre l’ennui du quotidien, c’est tout le contraire d’un « truc de mémère » ! Créer pour soi-même, pour ses amis, pour ses enfants est tellement gratifiant !

PC: Toi et la couture… As-tu des tissus préférés? des adresses à recommander? des astuces à partager avec les lecteurs de Petit Citron?
Laëtitia: Oui, j’ai des tissus préférés et surtout un : le rouge à pois blanc ! Je crois qu’il me rappelle le conte d’Alice aux pays des merveilles : je suis une grande fan (d’ailleurs, Alice est le nom de ma grand-mère!). J’aime le mélange de tissus surtout : les pois, les rayures, les fleurs, les couleurs.
J’achète des tonnes de tissus, c’est l’horreur, c’est comme une drogue, il me faut ma dose !!! Partout où je vais, je trouve du tissu : sur le net, sur les marchés, dans les grandes surfaces de tissus.
Quand je commande sur le net, je le fais avec une amie ou plusieurs pour partager les frais de port qui sont parfois élevés.

PC: Et pour finir, quels sont tes nouveaux projets? Peux tu nous en parler un peu plus?
Laëtitia: Alors oui, des projets, j’en ai tellement dans la tête que ça fume !!!
Mais plus précisément, j’aimerai faire du tissu avec les motifs que je crée pour faciliter la vie à ceux qui ne savent pas faire des appliqués ou ceux qui voudraient avoir des tissus simplement différents.
Je réfléchis à une ligne de papeterie.
Et surtout, je suis en train de m’organiser pour vendre mes créations à ceux qui ne savent ou qui ne peuvent pas coudre !
Pour les livres, j’ai des idées mais je prends mon temps pour bien réfléchir à la suite, voir les critiques positives et négatives et changer ce qu’il faut !

PC: Si tu as un message à faire passer, n’hésite pas!
Laëtitia: Un message : n’hésitez pas à vous lancer, quand on a envie, tout est possible !!!

Commentaires

  1. loulote says:

    QUEL arrogance madame …!!!vous allez u peut loin de votre notoriété je pense …

Commentaires sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire