Techniques à connaître pour coudre un maillot de bain à partir d’un patron de lingerie

Vous avez envie de coudre un maillot de bain? Il n’est nul besoin d’acheter un patron spécial, vous pouvez très bien partir d’un patron de couture de lingerie! Puis en suivant le plan d’attaque et les techniques couture pour maillot de bain que je vous présente ci-après, vous obtiendrez un maillot de bain dont vous serez fière/fier!

Le plan d’attaque : les étapes pour coudre un maillot de bain

Choisir un patron pour coudre un maillot de bain

Les patrons de couture pour maillot de bain sont conçus avec des marges d’aisance négatives. Ce qui signifie que les mesures du maillot de bain sont plus petites que les mensurations du corps (au niveau de la taille et du tour de poitrine notamment).

Choisissez un patron de culotte et de brassière ou de soutien-gorge qui vous plait et vous les modifierez si nécessaire pour les adapter à la baignade.

Tissus et matériel pour maillots de bain

Une fois le patron choisi, et la taille, il faut trouver le tissu. Celui-ci se doit d’être élastique pour un porter confortable.. likely need to pick up.

Le tissu

Les tissus extensibles dans un seul sens uniquement (dans la largeur) sont plus indiqués pour les bikinis (deux pièces). Si vous souhaitez coudre un maillot une pièce, il vous faudra sélectionner un tissu extensible selon les deux directions (largeur et longueur)

Pour plus d’infos sur comment choisir du tissu pour maillot de bain, lisez cet article.

Le matériel

Pour coudre des maillots de bain, il vous faudra notamment de l’élastique : l’élastique en coton est facile à travailler et supporte chlore et sel. Il est extensible et solide, et pas cher! On peut aussi utiliser de la laminette ou lastin, une bande élastique en caoutchouc comme le framilastic.

Vous aurez peut-être également besoin d’autres fournitures comme coques / bonnets de soutien-gorge, des agrafes. Vérifiez que ces accessoires peuvent bien aller dans l’eau!
Si vous ne trouvez pas tout ce matériel, vous pouvez aussi recycler un vieux maillot de bain (voire en acheter un d’occasion).

La doublure de maillot de bain s’appelle la marquisette.

Les finitions : techniques à connaître pour coudre un maillot de bain

Une fois le patron, le tissu et le matériel rassemblé, il faut se lancer dans la confection. Ce qui est important de garder en tête, ce sont les finitions. En effet, en fonction des finitions, il faudra rajouter quelques millimètres ou non.

Biaiser les bords: de la même façon que sur les autres ouvrages de couture, vous pouvez finir les bords du maillot de bain avec du biais. Il peut être judicieux de renforcer les bords avec de l’élastique avant de coudre le biais sur les bords du maillot. Ce qui permet au maillot de retrouver se forme initiale après l’avoir porté.

Doubler le maillot: Il peut être plus simple de doubler le maillot. Dans ce cas, il faudra également renforcer les bords externes. Attention, en fonction du modèle du maillot, il peut être malaisé de doubler le maillot complètement !

Retourner les bords: C’est ce que l’on peut voir sur de nombreux maillots du commerce. Avec cette technique, il faut surjeter de l’élastique sur l’envers puis retourner vers l’intérieur (en faisant un ourlet) et surpiquer avec un zigzag. Cette technique est la plus facile et on peut même attacher une doublure et finir les bords en une seule opération. Pour cette technique, il faudra donc rajouter de la marge au patron.

Maintenant, il ne reste plus qu’à choisir la technique de finitions et écrire l’ordre d’assemblage pour ne rien oublier! Par exemple dans le cas d’un maillot doublé et fini en retournant les bords:

  1. ajouter de la marge si nécessaire au patron (pour les ourlets)
  2. assembler les pièces du maillot (bas et haut)
  3. essayer pour ajuster si nécessaire puis apporter les modifications au patron et couper la doublure
  4. assembler la doublure
  5. bâtir doublure et maillot envers contre envers le long des bords
  6. finir les bords avec un élastique de 2 cm pour la taille et de 5 mm pour les autres ouvertures

J’espère que ce plan d’attaque vous permettra de coudre votre (premier) maillot de bain. Si vous n’avez pas l’habitude de certaines techniques, lancez vous et focalisez sur la réussite du projet global plutôt que sur les points un peu ratés! C’est en cousant qu’on progresse!

A decouvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.