Livre : Le moulage du buste: Préparation du mannequin et initiation à la technique du moulage, de Sophie Valantoine

Aujourd’hui, je laisse Sophie vous présenter son nouvel ouvrage : Le moulage du buste: Préparation du mannequin et initiation à la technique du moulage !

Petit Citron : Parle-nous de ton livre: Qu’est ce qui t’a inspirée? Qu’est ce qui t’a motivée à écrire?

Sophie : Je suis Sophie Valantoine. Je vis à Lyon. Styliste et modéliste, j’ai été formée à l’école ESMOD à Bordeaux puis à Paris avec une spécialisation enfant en 3ème année.
Ce choix de spécialisation était naturellement guidé par mes envies…en dernière année de formation j’étais enceinte de mon premier enfant !
Je me suis ensuite tournée vers le vêtement de cérémonie et plus particulièrement vers le mariage qui me permettait de coupler la coupe enfant et la création par moulage de robes de mariée.
Il y a deux façons de modéliser un vêtement : la coupe à plat, par tracé, c’est donc du 2D, et le moulage, directement sur mannequin, qui est donc de la 3D !
Le moulage est enseigné en complément de la coupe à plat, et de plus en plus aujourd’hui dès le début de la formation, ce qui n’était pas forcément le cas dans les années 90 ! Cette technique garde une forte connotation « Haute-couture » et pourtant : lorsque nous imaginons un vêtement, nous le concevons en volume n’est-ce-pas ? Il est donc logique de le construire d’abord en volume, puis de le remettre à plat pour l’archiver. Je conçois le tracé comme une archive, et non pas comme un procédé d’élaboration.
C’est pour défendre cette perception du travail de modélisme que j’ai proposé à Eyrolles ce livre.

Pourquoi ce sujet?

En 2016 j’avais co-écris le livre « tenues d’enfants d’honneur » avec Agnès (du site « Les cortèges de Garance ») et c’est grâce à elle que j’ai pu mettre un pied chez ce grand éditeur.
Anne, ma directrice éditoriale a tout de suite été emballée. Il est vrai qu’il y a très peu d’ouvrage en la matière et ils sont souvent orientés vers un public très averti. Je souhaitais mettre le moulage entre toutes les mains, même celles des débutants.
J’ai commencé à écrire ce livre il y a un an. J’en avais toute la construction dans la tête. J’ai aussi décidé de tout faire seule : depuis le texte jusqu’aux photos en passant par les schémas. J’aime travailler seule ! Mon éditeur était là évidement, pour suivre et valider mon travail : un livre technique doit respecter des codes bien précis, surtout si on a l’ambition de produire une méthode de travail !
Tout s’est fait de façon très fluide, ça a été un vrai bonheur ! Bon, à part les séances photos sous des spots brulants en plein mois d’aout à Lyon !

Ma dernière vidéo

Retrouvez toutes les vidéos de Petit Citron sur la chaine Youtube

J’espère vraiment que ce livre va inciter les gens à se lancer dans le moulage. J’insiste beaucoup sur la place de l’intuition, j’invite les créateurs à ne pas s’arrêter sur ce qu’ils pensent être un échec ou une erreur : le moulage, même en se basant sur un socle technique ne demande qu’à sortir du cadre ! Contrairement au tracé, le moulage libère la créativité : une pince n’est pas précisément au milieu du buste, je l’ai placée en biais et si je m’en réfère à la méthode à plat, ce n’est pas académique…est-ce donc faux ? Non, ce n’est pas faux : si le moulage est harmonieux, si votre oeil vous dit que c’est plaisant, que la ligne est juste, alors votre création est belle, elle vous ressemble, elle est intuitive, et c’est ce qui compte !
Le moulage est non seulement un libérateur de créativité mais il est aussi un gain de temps phénoménal ! Pensez : au lieu de passer du papier, à la toile, puis au papier pour corriger, puis à une nouvelle toile, puis… vous travaillez une toile. Vous la désépinglez, vous obtenez un patron-toile parfaitement abouti. C’est élémentaire !


Que t’a apporté l’écriture de ce livre?

Je travaille aujourd’hui de plus en plus dans l’édition. Je fais des corrections techniques et du rewriting pour mon éditeur. Cela me plait beaucoup : relations humaines, écriture, transmission et technique, le combo parfait ! Je passe également une L3 en sciences de l’éducation avec une spécialisation à l’enseignement pour adultes afin de pouvoir enseigner ma passion du moulage « en conscience » : enseigner n’est pas intuitif pour le coup, même pour une maman de 5 enfants !
Je tiens à garder 2 ou 3 réalisations de robe de mariée dans l’année. Pour le plaisir et pour pouvoir manipuler de belles matières !

Toi et la couture… As-tu des tissus préférés? des adresses à recommander? des astuces à partager avec les lecteurs de Petit Citron?

Je conseille à mes mariées d’aller dans le Sentier à Paris : tissu Market au 18 rue du sentier ou encore Sonitis au 11 rue de Mulhouse. A Lyon, je passe régulièrement chez « coupe coupon » au 62 rue Victor Hugo proche de la gare Perrache : peu de coupons mais des prix attractifs et parfois de jolies pépites !
Pour le matériel je fais une confiance absolue à Hamon Paris au 54 rue de Clery ou en ligne https://www.hamon-paris.com

Et pour finir, quels sont tes nouveaux projets? Peux tu nous en parler un peu plus?
J’espère publier une « suite » au moulage du buste. Un focus sur les cols, un autre sur les manches (la bête noire en moulage !). On verra. Il faut que je digère celui-ci d’abord ! Et puis j’ai aussi d’autres projets qui ne sont pas liés directement à mon métier : un récit de développement personnel par le sport notamment !

Le mot de la fin

Je vous souhaite à travers ce livre et par ce message, de trouver un juste équilibre entre savoir-faire et savoir-être, entre technique et intuition. Je suis intimement persuadée que l’un ne va pas sans l’autre, que nous avons parfois besoin de guide pour nous construire mais que le lâcher-prise nous permet de poursuivre « dans le bon sens » nos projets. Tous nos projets !

A decouvrir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.