Comment apprendre à coudre aux enfants

Mes enfants aiment me regarder coudre : ils veulent couper le tissu (plus drôle que de couper du papier !), coudre des points à la main (leurs points font 5 cm de long et s’entrecroisent!) et coudre à la machine (sur mes genoux). Ma puce m’a même demandé une machine à coudre pour son anniversaire (et elle n’a que 3 ans 1/2…). Bref, ils ont envie d’apprendre et je me suis demandé comment je pourrais m’y prendre. Voici quelques pistes pour apprendre à coudre aux enfants!

Côté motivation

Tout d’abord, pour apprendre à coudre à des enfants, il faut que eux soient motivés. Attendez qu’ils soient demandeurs ! Vous devez également être vous-même disponible, que ce soit en temps et dans la tête ! De toutes façons, les enfants passent d’un centre d’intérêts à un autre. Donc si ils n’ont plus l’air d’avoir envie de coudre, ne vous inquiétez pas. La motivation reviendra à un moment ou à un autre. Il suffit d’attendre le bon créneau !
Ensuite, pour garder leur motivation intacte, il vaut mieux leur demander ce qu’ils ont envie de faire ! La plupart du temps, ils veulent faire comme nous. Certains vont vouloir juste toucher une aiguille enfilée, la piquer dans du tissu, la ressortir ou alors utiliser la machine à coudre et d’autres vont avoir une idée bien précise en tête ! Cela dépend de leur âge et de leur degré de motivation ! Dans tous les cas, je pense qu’il vaut mieux éviter de faire faire des lignes de points droits à un enfant qui a envie de coudre un vêtement pour son doudou. Il risque fort d’être découragé ! Soyez à leur écoute, et essayez de répondre à leur envie !

Quand et par quoi commencer pour apprendre à coudre aux enfants?

Je pense qu’il n’y a pas d’âge pour s’initier à la couture ou aux travaux d’aiguilles : quand mon garçon avait 18 mois et qu’il jouait à côté de moi, alors que je cousais ou que je préparais une couture, il avait le droit de prendre les épingles et de les piquer dans un coussin. Même si il m’a piquée une ou deux fois la cuisse, il ne s’est jamais piqué, lui! Au moins, il sait ce que c’est et peut manier des aiguilles sans que je m’inquiète pour ces doigts. Aujourd’hui, quand je pique à la machine, ils enlèvent les épingles qui sont juste devant l’aiguille de la machine (ça me prend deux fois plus de temps mais ils adorent!) Donc, j’ai commencé au moment où ils étaient demandeurs.
Quoi leur faire faire? Ils sont encore petits donc n’ont pas de demande particulière mais si ils demandaient à faire un coussin pour leur peluche, je dirais oui ! Souvent, je leur prépare une aiguille enfilée (et je fais un nœud en prenant les deux extrémités du fils) et ils peuvent faire des points dans du tissu; sinon, enfiler des boutons leur plait aussi. Voici d’autres idées :

* aux tout petits, proposez  des cartes à lacet. Ils peuvent aussi piquer une aiguille enfilée dans du tissu posé sur un cercle à broder (de cette façon, ils n’ont pas à tenir le tissu). Le choix du tissu est également important. Ainsi, évitez le jean un peu dur à piquer, le lin me semble un peu plus adapté! Vous pouvez tracer un dessin sur le tissu pour qu’ils le suivent, un peu comme une broderie (avec des points libres)
* ensuite, quand ils grandissent, ils peuvent coudre des boutons (des gros) sur du tissu posé sur un cercle à broder. Ils peuvent aussi coudre des morceaux de feutrine à la manière d’un appliqué. D’abord avec un point libre puis avec un point un peu plus travaillé !
* les plus grands peuvent aimer broder (points de croix, ou point de tige au début). Proposez-leur de monter leur travail sur un coussin, un cadre, un tablier… Ils peuvent également commencer à piquer à la machine.

Voici quelques projets simples :

* des peluches en 2D. Deux silhouettes de lapin, de nounours, de lapin, ou bien de personnages de livre assemblées endroit contre endroit par exemple. Vous cousez puis vous retournez. Puis vous le laissez remplir de molleton. Ils pourront broder des points, coudre des appliqués pour le visage, les vêtements avant ou alors peindre le tissu une fois la peluche 2D assemblée.
* des bannières. Coupez des triangles de tissu/ Puis faites les leur coudre à la main ou à la machine les triangles sur un ruban
* quelques cartes de vœux, des livres… Utilisez une vieille aiguille à coudre pour coudre du tissu sur du papier cartonné à plier en deux, ou bien piquez un tas de rectangles de papier au milieu pour former un livre, un carnet
* des coussins pour poupée et des couvertures (il suffit d’ourler les bords)
* un jupon : il faut juste piquer l’ourlet et la ceinture
* des sacs tout simples, des berlingots

Bien sûr, l’idée est d’aider et de guider en fonction du niveau de chaque enfant. Montrez comment faire, proposez leur de faire puis si c’est trop dur, faites avec eux. Ils pourront dans tous les cas choisir le tissu, couper (tracez des lignes pour les aider).  Ils apprendront peu à peu à lever et baisser le pied presseur, placer l’ouvrage sous l’aiguille. Puis à tirer sur le tissu quand la machine est en route, suivre la ligne de couture, couper le fil à la fin de la couture…
Soyez présent(e) pour répondre à leurs questions, les aider quand ils bloquent… Et arrêtez l’activité quand vous sentez qu’ils sont absents ou qu’ils s’énervent!

Quand acheter la première machine à coudre?

J’ai une photo de moi où j’ai 3 ans avec une petite machine à coudre, mais je n’en ai aucun souvenir ! Il existe des petites machines à coudre destinées aux enfants mais je pense qu’elles ne sont pas indispensables! Sauf si votre machine à coudre est sacrée et que personne n’a le droit de jouer avec, il est possible de leur prêter la vôtre !
Au début, de toutes façons, vous serez avec eux donc vous surveillerez ce qu’ils font. Ensuite, si la couture est une passion, et que cette passion est durable, vous pouvez acheter une mini machine basique (mais une vraie, qui coud vraiment! pas un jouet). La mienne est une Singer de base et elle ne craint pas grand chose donc je la leur laisserai quand ils voudront l’utiliser ! Et comme tout le matériel (épingles, tissu…) est à côté, c’est aussi plus pratique!

Que faire si votre enfant n’a pas du tout envie de coudre ?

Rien ! coudre n’est pas une fin en soi, sauf pour réparer des trous et recoudre un bouton ! A la limite, apprenez lui en temps voulu à recoudre un bouton, ça lui servira par la suite!

A decouvrir aussi

Commentaires

  1. A ce sujet, je voulais partager une découverte très intéressante avec vous : DressYourDoll, un nouveau concept génial pour apprendre à coudre aux filles à partir de 7 ans ! Les enfants peuvent coudre eux-mêmes, aisément et facilement, une jolie garde-robe pour leurs poupées mannequins ! Plaisir de créer + plaisir de jouer avec ses propres vêtements « fait-main » ! Le choix est énorme et les prix tout à fait raisonnables.
    Pour plus d’infos, je vous mets le lien vers l’article que j’ai publié sur mon blog :
    http://inspicreatives.canalblog.com/archives/2012/12/11/25792082.html
    J’aurais adoré ça étant petite !!!

  2. Denyse says:

    Merci de tous vos conseils qui s’appliquent a tous ages, les patrons, projets sont des plus intéressants et motivants. Mes petites filles (7 et 8 ans) veulent apprendre a coudre et tricoter, vos guides sont une aide précieuse pour savoir quand et comment enseigner l’amour des travaux manuels aux enfants et je vous en suis reconnaissante, longue vie a Petit Citron.

  3. Angelrod says:

    Je suis entièrement d’accord sur le principe de la motivation. J’ai appris à tricoter à mes deux enfants (garçon et fille) quand ils avaient autour de 8 ans. Même s’ils ne tricotent pas, ils savent et c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Pour la couture, il faut vraiment être très disponible, à l’écoute et si l’enfant n’est pas motivé, ça ne sert à rien d’insister. Par contre je relance sans arrêt ma fille en lui proposant des modèles à réaliser et elle s’est déjà fait une robe (un modèle très simple dans « la couture au féminin » de Jinko MATSUMOTO, visible sur mon site), et deux doudous, le prisonnier (d’après un modèle d’Aranzi Aronzo) et un lapin d’après un modèle de Tilda. Si elle n’a pas envie, tant pis, ça sera pour une autre fois. J’ai quand même une grande chance : elle est fascinée par le Japon, et comme en ce moment il y a beaucoup de créateurs japonais à l’honneur dans les livres de couture ou la presse spécialisée, elle est très curieuse. Je crois qu’entre 10 ou 12 ans ils maîtrisent pas mal de notions qui leur permettent d’imaginer des modèles pour pouvoir les dessiner et en faire des patrons simples de doudous par exemple. Ils sont aussi capable d’utiliser la machine à coudre avec beaucoup d’habilité. J’essaie de montrer à ma fille tous les aspects de la couture : de la création à la réalisation. Faire ses propres modèles, c’est tellement gratifiant !

  4. J’ai appris à coudre à l’école primaire (oui je sais, je suis vieille), j’avais fait une poule en peluche de toutes les couleurs, et ma foi, je n’étais pas peu fière de moi. Ma mère cousais à la machine, elle voulait m’apprendre à m’en servir, mais le bruit et la vitesse de l’aiguille me faisaient peur. Adulte, je continais à coudre, mais à la main, et c’est quand j’ai voulu coudre un ourlet de plaid pour mon canapé à la main (9m de couture quand même) que je me suis dit qu’il serait peut-être temps que je me mette à la machine :) Après j’ai appris sur le tas.

    Si mon fils me réclame un jour de coudre, c’est clair que je l’encouragerai ! J’aimerais assez que plus tard il soit au moins un homme qui sait recoudre un bouton voire faire un ourlet de pantalon, quitte à ce que ce soit du thermocollant. Ca peut servir (et épater les filles :)

  5. roselyne says:

    moi j’aime beaucoup l’idée du rv avec ma machine à coudre !!!!!c’est quand même mieux que le rv chez le dentiste ! non ?? alors prenons rv ………….

  6. Saclaet says:

    j’en ai parlé il n’y a pas si longtemps sur le forum au sujet d’un livre sur le sujet que je ne trouvais pas. Ma fille coud à 4 mains :on prépare le travail, je la mets sur mes genoux, je gère la pédale et elle tente de coudre droit. Un moment de partage rien qu’à nous. Elle a aussi essayé à la main mais elle n’est pas très rassurée. Ca va venir!

    1. je pic et alors ! says:

      Bravo pour la complicité mère et fille

  7. je pic et alors ! says:

    trés intéressant sujet que j’ai abordé à deux reprises sur les forums,la 1ère fois avec une maman qui se posait la question mais impossible de retrouver cet échange et la seconde avec un ado qui voulait coudre : http://www.petitcitron.com/index.php/component/option,com_kunena/Itemid,311/catid,17/func,view/id,3871/
    sinon mes idées rejoignent les votres,mes filles ont appris les couleurs avec mes bobines de fils,qu’une aiguille ou une épingle pouvait piquer,elles rangeaient mes diamants par couleurs(le nombre de boîtes d’allumettes)sinon petits travaux de couture à la main,le basique point de feston pour cartes ou pts cadeaux et surtout elles venaient avec moi(chacune à leur tour) pour choisir le tissu jusu’à leur 10ans

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.