×

Message

EU e-Privacy Directive

This website uses cookies to manage authentication, navigation, and other functions. By using our website, you agree that we can place these types of cookies on your device.

View e-Privacy Directive Documents

View GDPR Documents

You have declined cookies. This decision can be reversed.

Assembler les morceaux en 3 temps

Assembler les morceaux en 3 temps

Une fois le tissu coupé, il faut assembler les pièces puis piquer à la machine les coutures pour les faire "tenir ensemble". Avant de piquer à la machine deux pièces ensemble, il faut les assembler. Cela consiste à superposer les bords de deux morceaux de tissu, faire coïncider les lignes de couture et à les faire tenir ensemble avec des épingles, ou avec un bati. En général, les pièces sont assemblées endroit contre endroit c'est à dire en posant les deux endroits l'un sur l'autre.

bâtir

Assembler les morceaux en 3 temps - étape n°1

Il faut d'abord épingler les pièces entre elles, puis bâtir, c'est à dire coudre à grands points à 1 cm du bord (la valeur de la couture). Ce n'est qu'ensuite qu'on peut piquer à la machine. Certes, cela est fastidieux mais c'est la méthode la plus éprouvée pour que les pièces de tissu ne glissent pas!

épingler

Assembler les morceaux en 3 temps - étape n°2

Une alternative au bâti consiste à épingler en posant les épingles perpendiculairement au bord du tissu. L'aiguille de la machine à coudre chevauchera sans problème les épingles et il n'y aura pas de casse. Cette méthode suppose un peu d'entraînement et d'être coordonné pour surveiller à la fois les pièces de tissu et la régularité de la couture.

Piquer et repasser

Assembler les morceaux en 3 temps - étape n°3

Une fois les pièces assemblées, vous devez les piquer à la machine. Divers assemblages sont possibles comme les coutures ouvertes ou les coutures anglaises .

Enfin, il est important de repasser la couture pour faciliter les étapes suivantes. Cela donnera également à l'ouvrage un rendu plus net.

Recommandations

A decouvrir aussi

Connectez-vous pour commenter