Astuce : L’endroit de l’envers

La plupart du temps, il est assez aisé de reconnaître l’endroit de l’envers d’un tissu. Mais je dois avoir un don pour choisir des tissus pour lesquels ce n’est pas le cas ! En effet, dans certains cas, on a l’impression que l’envers et l’endroit sont identiques.
Ainsi, aujourd’hui, j’ai été confrontée au problème alors que je m’apprêtais à couper un short de pyjama. Prise d’un doute cornélien, j’ai regardé mon tissu pendant 3 longues minutes avant de décider que les 2 côtés se ressemblaient vraiment et qu’il fallait que je me lance.

Toutefois, si vous souhaitez vous assurer de bien choisir l’endroit et l’envers d’un tissu, voici comment procéder :

Comment reconnaître l’endroit de l’envers

En général, la lisière du tissu comporte des petits trous. La lisière est la bordure qui se trouve de part et d’autre du rouleau de tissu, afin que ce dernier ne s’effiloche pas.
Ces petits trous sont dus au procédé de fabrication, le tissu étant enroulé sur des rouleaux qui comportent des sortes de dents. Si vous effleurez la lisière, vous constaterez qu’en cà´té est lisse tandis que l’autre est rugueux.
L’endroit est le cà´té dont les trous se sentent au toucher.

Toutefois, si vous décidez de laver votre tissu avant de le couper et de le coudre (et bien sûr, comme vous êtes prévoyante et que vous savez que les tissus rétrécissent au lavage), le côté rugueux des trous disparaîtra… et nous voici de retour à la case départ… Dans ce cas, il est judicieux de coudre un repère pour marquer l’endroit de l’envers (du style une ou plusieurs croix)

Sur la photo, j’ai désigné l’envers par une croix rouge. On devine que les trous ont un « sens », qu’ils sont plats sur l’envers et en relief sur l’endroit.

De la même manière, dès que vous coupez les pièces, n’oubliez pas de marquer l’envers. Soit en cousant une croix, soit avec un coup de crayon qui partira au lavage. Pensez également à marquer l’envers des chutes également. On ne sait jamais, vous aurez peut être à retailler une pièce après coup!

A decouvrir aussi

Commentaires

  1. Sophie a écrit le 11 mai 2018

    Le « rouleau » sur lequel le tissus s’enroule au fur et à mesure du tissage s’appelle l’ensouple arrière (l’ensouple avant est celui sur lequel la chaîne est enroulée). Ce rouleau ne comporte pas de dents. Les trous sont faits par les dents des templets, leur fonction est de maintenir la largeur du tissage. Le templet est une planche articulée pour le tissage à la main, on le déplace de temps en temps. Pour le tissage industriel, les griffes s’accrochent et se décrochent au fur et à mesure de l’avancement du tissage.

    1. Petit Citron a écrit le 11 mai 2018

      Merci pour toutes ces précisions, je ne savais pas tout cela !

  2. Maridoudou a écrit le 26 avril 2016

    Merci pour l’astuce. Je démarre dans la couture et j’étais déjà coincée.

  3. Cécile a écrit le 2 mars 2014

    Je ne connaissais pas cette astuce des trous.

    Merci !

  4. yannou a écrit le 28 février 2013

    je connaissais cet astuce c’et gentil de votre part de l’avoir partager!!

  5. je pic et alors ! a écrit le 8 mars 2012

    c’était l’un de mes soucis quand je coupais beaucoup,l’astuce des petits trous,je la connaissais,je choisis toujours le côté le plus vif en couleurs ou brillant pour l’endroit,mais quelques fois c’est le dilemme,l’envers est plus beau que l’endroit,être ou ne pas être…

  6. Béapastriste a écrit le 18 septembre 2011

    Je vois qu’il n’y a pas que moi qui tombais souvent sur des tissus mystères.
    Merci pour le truc des petits trous de la lisière. Cela va me servir!
    Jusque maintenant je décidais d’un côté que je marquais d’une croix sans savoir en définitive s’il était réellement à l’endroit.
    Un tout grand merci.

sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ajoutez une image à votre commentaire